Forum LGDC version Hunger Games.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Ce forum ci est fermé, mes chatons ! Retrouvez la V2 de LGDC HG ici, avec un staff au grand complet !

Partagez | 
 

 Les interviews des Tributs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu
Chat actif
Chat actif
avatar

Messages : 227
Date d'inscription : 07/09/2013

MessageSujet: Les interviews des Tributs.   Mer 22 Oct - 11:30



Les interviews des tributs.

- Clan Suprême -



Il y avait un chat. Un chat que des centaines d'autres regardaient. Ce chat était fier, parfaitement à l'aise et faisait même des blagues au public. C'était l'émission la plus suivie. L'interview des Hunger Games. Au Clan Suprême, chacun avait des idées de favoris, de petit chouchou. Et ces chats ne rateraient pour rien au monde l'occasion de connaître les candidats sélectionnés. Dans les clans, devant des écrans géants installés à cette occasion, les choses en était autrement..
Astear, toujours égal à lui-même, se déplaçait souplement sur le plateau, "excentriquement" vêtu (la nouvelle élégance des chats de la ville), et, armé d'un bonbon-micro, animait son émission. Toujours très écouté et plébiscité, il faisait parfaitement son travail et divertissait au mieux. Ainsi donc, après un générique des plus étranges suivit de l'hymne national, il offrit un sourire étincelant à ces spectateurs.

- Bonsoir et bienvenue à l'Interview ! L'émission à ne pas louper, c'est maintenant !
Après avoir déclaré d'une traite son texte et récolté une salve de miaou et de congratulations en tout genre -personne ne comprenant l'ironie de sa phrase, les autres émissions étant suspendue pendant les Hunger Games- il poursuivit, tout en se dandinant jusqu'au milieu de l'estrade lui étant consacrée.

- Nous allons enfin pouvoir connaître les vies de ces chats qui vont ont épatés ou fait rêver ! Nous commencerons tout d'abord par les chats du Clan des Flammes Ardentes. Je vous rappelle -Mais est-ce bien nécessaire ?- que chaque tribut aura le même laps de temps et passera cet interview seul avec nous ! Maintenant, accueillons sans plus tarder Ange Déchu !

Après un clin d’œil pour son public, il accueillit son premier invité..


RP' de Naiss'.

_________________
Merci Ange Déchu. <3


Dernière édition par Maître du Jeu le Mer 22 Oct - 12:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
Chat actif
Chat actif
avatar

Messages : 227
Date d'inscription : 07/09/2013

MessageSujet: Re: Les interviews des Tributs.   Mer 22 Oct - 12:06



Les interviews des tributs.

- Ange Déchu -


Celui-ci arriva d'un air confiant, assuré et froid, le pas décidé. Habillé d'un costume qui recouvrait chacune des parties son corps excepté sa tête, ornée de rubis rougeoyants. Chacun de ses coussinets étant enrobés d'une fausse flamme.

- Bonjour Ange Déchu ! Chouette nom, pas vrai ? Les Jeux s’annoncent bien pour vous, mais êtes-vous motivé ?


La question est basique, juste de quoi donner envie d’en savoir plus au public.

- Je me suis porté volontaire pour ces Jeux. Une moue moqueuse étire ses traits. Non pas comme tous ces petits chats au cœur fragile qui se sacrifient pour leurs camarades !


L’assemblée éclate de rire comme une seule créature et bien que sa phrase ne fasse pas l’unanimité, il est de suite remarqué et suivit par une horde de potentiels sponsors. Puis il poursuit.

- Je suis là pour la victoire. Ma  motivation va donc de soit. Et a votre avis, ai-je l'air d'un gagnant ou d'un perdant ?


Le regard qu’il offre à la salle est brûlant, si bien qu’Astear, souhaitant rendre l’atmosphère plus joyeuse, éclate de rire et déclare, d’un ton plus léger.

- Non, bien sûr que non ! Vous avez l’étoffe d’un grand, mais, objectivement, pensez-vous avoir une véritable chance de remporter les Jeux ? N’avez-vous pas peur des surprises que peuvent vous réserver vos concurrents ?


Là, un air presque indigné changea les traits assurés et fiers du matou.

- Une chance ? Je suis le lieutenant du Clan le plus fort après celui-ci. Je suis puissant, bien nourri et entraîné. Des chances, j’en ai plus d’une.


Astear se racla la gorge avant d’embrayer sur une question toute aussi glissante.

- Oui, certainement, mais que pensez-vous des alliances ?

- Des alliés? Pourquoi pas? Après tout, l'union fait la force comme on dit.



Surpris mais aussi encouragé par cette réponse plus calme, le présentateur adressa un grand sourire à l’auditoire avant d’enchaîner sur autre chose, tandis que des images de la Parade apparaissaient sur des écrans géants.

- Vous avez été remarqué pendant la parade, des commentaires ?, le tout suivit d’un clin d’œil.

- C'était évident. La tenue d'Alizée était excellente. C'est un excellant coach.


Les écrans changèrent de point de vue et firent un zoom sur une image présentant le tribut et son coach, posant devant des caméras, comme pour trouver une espèce de complicité qui n’existait pas. Astear tendit un micro et proposa a l’ancien lieutenant de dire quelques mots.

- Et bien.. Je voulais que les tributs sachent que je n’aurais aucune pitié envers eux. Pas même pour l’apprentie de mon clan, Nuage de Braise.


La foule eut un frisson d’excitation : ce serait une bonne année.. Astear récupéra le micro qu’il posa près de lui, le sien étant toujours allumé.

- Nous savons que votre entraînement c’est bien passé, qu’avez-vous à nous dire ?


- J'ai réussit à atteindre le niveau 26 sur le simulateur. On m'a dit que c'était un record. Ma note en a découlé. Ne trouvez-vous pas qu’Ange Victorieux sonne bien ?


Un éclat passa dans les yeux des deux chats et le public suprêmien en fut électrisé, ils avaient leur favori. La note d’Anche Déchu sur les écrans, celui-ci prit congé. Des 10 à pertes de vu…
RP' de Naiss'.

_________________
Merci Ange Déchu. <3


Dernière édition par Maître du Jeu le Mer 22 Oct - 19:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
Chat actif
Chat actif
avatar

Messages : 227
Date d'inscription : 07/09/2013

MessageSujet: Re: Les interviews des Tributs.   Mer 22 Oct - 14:01



Les interviews des tributs.

- Nuage de Braise -


- Après avoir eu l’honneur d’accueillir Ange Déchu sur notre plateau, voici le tour de la jolie Nuage de Braise !


Sur ces mots, l’apprentie se présente sur le plateau. Elle semble déterminée, et la cape de flammes sur son dos lui donne une carrure plus imposante. Son visage est calme, elle ne semble même pas heureuse d’être là, les visages se penchent sur l’écran, voulant en voir plus de cette apprentie qui reste là, indifférente a tout ça. Toute de feu –de son dos à ses yeux- elle ressemble à une tempête qui dort en attendant son heure.

- Nuage de Braise, vous voilà dans les jeux, quelque chose à dire ?


- Je ne sais pas si je suis en mesure de gagner mais je vais tout faire pour survivre au maximum, je tuerai s'il le faut, ça ne pose aucun problème, j'adore le combat.


Entre combattre et tuer, il y a un gouffre, mais les yeux de laves de la jeune femelle n’en montrent rien, et la question suivante est posée.

- Vous êtes une des plus jeunes tributs, pensez-vous être de taille à affronter vos adversaires ?


Astear pense à la réplique de la précédente interview et il imagine sans mal le corps sans vie du chat qui lui fait face, l’ombre d’Ange Déchu dans son sillage, sans savoir que des tas d’autres chats visualisent la même scène. Mais sans se démonter, elle déclare.

- Bien sûr comme tout le monde, mais j'espère que mon jeune âge ne me portera pas préjudice.


Un sourire affable étire les babines du Suprêmien.

- Nous l’espérons aussi ! Quelque chose à nous dévoiler sur votre stratégie ?,Phrase suivie d’un clin d’œil adressé aux caméras.

La jeune apprentie joue le jeu et lui réponds sur le même ton.

- Des alliés : Seule dans une arène risque d’être difficile, si j'ai l'occasion d'en avoir, j'en prendrai sans aucun doute. Savez-vous ce qu’on pense de moi, Astear ?


Le présentateur est surprit par la question, mais reprends contenance et s’exécute.

- On entend beaucoup parler de vous, ça, c’est sûr !


- Oh ! Je ne sais pas quoi dire, je ne pensais pas que ce serait possible. Enfin ça ne me déplais pas de savoir qu'on parle de moi, c'est plutôt bien non ?


Un grand sourire orne ses traits et semble faire ressortir ses yeux. Astear, tout aussi souriant, lui demande alors ;

- Un conseil pour vos futurs adversaires ?


Dévoilant ses canines dans un nouveau sourire, plus malicieux, cette fois, la jeune femelle déclare :

- Il faut se méfier des apparences, elles sont souvent trompeuses..


- Et je suppose que ce conseil s’applique pour vous ?


- Tout à fait. Ajoute l’apprentie, une étincelle de détermination dans l’œil.

Le public la regarde d’un œil nouveau, vaguement intéressé par cette étrange apprentie. Mais l’heure tourne et il est temps de passer à la question suivante, alors le présentateur déclare, d’une voix plus professionnelle :

- Avez-vous un message à faire passer à quelqu’un ? Si oui, c’est le moment !


- Oui.. Ma sœur Étoile d’Écureuil. J’aimerais lui dire de ne pas s’en faire pour moi, et que, si je meurs, ma dernière pensée sera pour elle.


Sur cette note nostalgique, la dernière question arrive.

- Avant que vous ne partiez, une dernière question : Comment c’est passé votre entraînement ?


Un grand sourire orne les traits de l’apprentie qui, prenant de nouveau son air mystérieux, déclare :

- Je me suis familiarisée avec les orbes. J'ai adoré le simulateur de combat j'ai vraiment pu voir de quoi j'étais capable.. Les autres devraient se méfier.


- Et ces sur ces mots que s’achève cette interview ! Merci d’avoir répondue à mes questions, Nuage de Braise, et à très bientôt !


La femelle se lève et quitte l’estrade en souriant tandis qu’un énorme six s’affiche sur les écrans.
RP' de Naiss'.

_________________
Merci Ange Déchu. <3


Dernière édition par Maître du Jeu le Mer 22 Oct - 19:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
Chat actif
Chat actif
avatar

Messages : 227
Date d'inscription : 07/09/2013

MessageSujet: Re: Les interviews des Tributs.   Mer 22 Oct - 15:30



Les interviews des tributs.

- Plume de Cendre -


Le tribut suivant qui arriva était habillé de manière simpliste mais ça lui allait plutôt bien ; de la mousse lui recouvrait les pattes, constituant une épaisse toison verte. Il avait également un petit bonnet végétal sur la tête. Il avait une démarche peu assurée, balançait nerveusement la queue et affichant une mine inquiète. De toute évidence, il était très stressé.

- Plume de Cendre ! Un nom fort et poignant ! Applaudissez-le !, lança Aestar.

Les applaudissements qui suivirent cette déclaration furent un peu timides, comme si les chats du capitole n'applaudissaient que par simple politesse. Lorsque la foule se tut, le présentateur enchaîna :

- On parle  de vous au capitole, des bruits circulent. Beaucoup de chats disent que vous avez vos chances, quel est votre avis sur la chose ?

Le guerrier répondit naturellement :

- Je veux juste survivre pour rentrer chez moi, retrouver mon Clan et pouvoir le servir  jusqu'à ma mort. Il restait digne dans ses propos et il était sincère. C'était son seul but et ça se voyait. Les chats du clan suprême étaient suspendus à ses babines. Après pour ce qui est du fait qu'on parle de moi...je pense que c'est bien... Non ?

En disant cela, il se mordit l’intérieure des joues. Il n'était pas sûr de sa réponse.

- Soit … Pensez-vous cependant avoir vraiment une chance de remporter cette édition des Hunger Games ? Je rappelle que vous êtes l'un des plus jeunes tributs !


Astear parlait en pesant chacun de ses mots. Toute l'attention que le publique avait pour lui se reporta alors sur le matou en question. Les regards des chats se firent plus insistants.
Il y eu un moment de flottement avant que le guerrier de réponde, comme s'il cherchait à bien choisir ses mots. Mais il se reprit et énonça avec conviction :

- Oui, bien sûr. Je suis tout de même un guerrier bien entraîné, ce qui je pense peut être un atout.

- Bien sûr c'est un atout de taille, regardez moi ce tas de muscles ! S'exclama le présentateur, avec son caractéristique sourire mi-figue mi-raisin. Avez vous déjà décidé si vous alliez faire des alliances ou non ? Peut-être avez-vous quelques idées de chats en tête ? Ou plutôt, êtes-vous pour ou contre les alliances ?


Le guerrier répondit avec très spontanément, son mentor l'ayant prévenu qu'il aurait des questions de ce registre. Il avait prévu ses réponses.

- Pour. Un travail d'équipe paye toujours mieux, alors que seul, on risque de mourir plus rapidement.

- Bien, tout cela est très bien. Mais arrêtons donc un peu de parler stratégie ! Racontez-nous plutôt votre premier jour dans la Clan Suprême ainsi que votre première journée d'entraînement ! Nous sommes curieux !


Plume de Cendre eu un léger sourire puis il commença :

- Mon premier jour fut très déroutant. En me réveillant dans le lit de ma chambre, je me demandais pourquoi je n'étais pas dans ma tanière. Je ne réalisais pas totalement que j'étais dans le somptueux Capitole ! Ma journée à été très remplie. Entre les rencontres et les discussions, je ne saurais exactement vous redire tout ce que j'ai fait, ce qui m'étonne, moi qui pensais avoir une bonne mémoire ! Pour ce qui est de l'entraînement, j'ai essayé d'apprendre le plus de chose possible, en espérant pouvoir me resservir de tout ce que j'ai appris, dans l'arène. Je dois avouer qu'au début j'avais du mal avec certaines disciplines, ce qui s'avérait être assez comique !

- Je vois, c'est vrai que le capitole est un endroit assez déroutant pour les...
Astear fit mine de réfléchir puis continua en souriant... Pour les non-initiés ! Mais d'ailleurs, que pensez-vous donc de ce fameux Capitole ?


Le matou garda son sourire.

- Je pense que c'est un bel endroit, même s'il est bien différent des Clans et beaucoup plus luxueux. Et votre nourriture est excellente.


Astear eut un petit rire approbateur et le public l'imita.

- Vous avez bien raison Plume de Cendre !  Puis redevenant sérieux : Et à présent, si vous avez un message à faire passer à quelqu'un, c'est le moment.

Le guerrier répondit avec une moue attristée, du tac au tac :

- Effectivement, j'aimerai dire à mes parents de rester forts et de continuer à vivre normalement et je voudrais dire à a sœur de continuer son entraînement et de devenir une redoutable guerrière, je voudrais lui dire que je suis fière d'elle.


Astear eu un sourire ému, comme si le sort de ce tribut lui importait un temps soit peu. Mais on sentait bien un petit quelque chose de faux dans ce sourire. Il faut dire que cette scène était du déjà-vu dans les jeux, et bon nombre des tributs exprimaient ce genre de choses à chaque édition.

- Le message est donc bien passé ! C'était Plume de Cendre, du Clan de la Montagne Escarpée !



D'un signe de la tête, ce dernier salua le public et retourna dans les coulisses tandis qu'un six s'affichait sur les écrans.
RP' de Mini-Puce et Mimi

_________________
Merci Ange Déchu. <3


Dernière édition par Maître du Jeu le Mer 22 Oct - 19:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
Chat actif
Chat actif
avatar

Messages : 227
Date d'inscription : 07/09/2013

MessageSujet: Re: Les interviews des Tributs.   Mer 22 Oct - 16:30



Les interviews des tributs.

- Nuage d'Espérance -


Le silence se fit alors dans la salle. Un léger bruit de pas parvint alors aux oreilles du public. Voulant rompre le silence, quelque peu pesant, Astear prit la parole :

- Accueillons maintenant Nuage d’Espérance, du Clan de la Montagne Escarpée !

Au moment où il fini sa phrase, la fine silhouette d'un chat se découpa dans l'ombre des rideaux. Elle s'immobilisa le temps d'un battement de cœur, comme hésitante puis les projecteurs dévoilèrent enfin le nouveau tribut.

- Je te souhaite la bienvenue parmi nous, Nuage d'Espérance !


- Bonsoir, répondit simplement l'intéressée. Elle alla ensuite s’asseoir en face du présentateur, lui accordant à peine un regard. L'atmosphère était tendue.

- Mais dis-moi, tu es habillée très sobrement se soir ! Es-ce là une de tes volontés ou bien est-ce le choix de ton styliste ?


En effet la chatte portait  un simple voile transparent bleu foncé sur son pelage, et son regard était relevé par un fin trait de la même couleur, renforçant le caractère glacial de celui-ci.

- C'est sûr qu'à côté de votre tenue, on peut dire que je suis habillée sobrement !

Son ironie était à double tranchant. Soit on la détesterait, soit on l'aimerait pour ça. Mais, bon, ce n'est peut être pas ce que vous vouliez savoir. C'est donc bien une des mes volontés, comme vous les appelez.
Aestar eu un instant le regard vide, on ne lui avait pas parlé comme cela depuis des lustres, et l'âge de la tribut n'excusait rien. La première pensée qui lui traversa l'esprit fut que plus vite cette interview serai achevée et mieux il se porterait. Reprenant son assurance naturelle, il déclara :

- Et bien, tu commences fort ! On voit que tu n'as pas peur d'afficher tes opinions ! Mais penses-tu vraiment que c'est en ayant cette attitude que tu vas avoir une chance d'avoir des sponsors ? Et puis, penses-tu réellement sortir vivante des jeux ?


- Je me fiche pas mal d'avoir un sponsor ou pas, et je n'ai d'ailleurs pas besoin d'eux pour m'en sortir. Si je revient vivante des ces Hunger Games, ce sera uniquement parce que mon mentor m'a bien entraîné et que je sais bien me défendre. Uniquement pour ces raisons.


- Oui, bien sûr. Mais quelles sont donc tes motivations pour gagner les Hunger Games ?

- Oh, rien d'exceptionnel, ça va vous décevoir. Je veux juste retrouver mes proches et montrer à mon clan que je ne suis pas une folle ou une incompétente.

- Parmi tes proches, justement, une personne te manques-t-elle en particulier ? Aurais-tu un message à lui faire parvenir ?

- Des tas de gens me manquent. Mon mentor me manque, ma chef me manque. Elle a toujours veillé sur moi... D'autres encore. Mais je crois que, si je pouvais, je dirai merci à ma chef. Merci de m'avoir tant aidé lorsque j'étais petite. Merci pour tout.


Aestar eu un semblant de sourire, un air de compassion sur le visage, qui laissa bientôt place à autre chose.. Une trace d'ironie dans la voix, à peine perceptible, il demanda :

- Notre chère apprentie du Clan de la Montagne Escarpée aurai-t-elle un cœur ?!


- Vous en avez bien un, vous. Enfin... Son silence en dit long sur sa pensée. Personne n'était dupe, elle détestait Aestar. Mais si seulement elle ne le détestait que lui...

- Si tu te bat aussi bien que tu dis ce que tu penses, tu as déjà gagné les Hunger Games ! C'est d'ailleurs pour ça qu'on entends parler de toi depuis la parade ! Ta franchise,  ton sarcasme ne sont ignorés par personne ! Un commentaire la-dessus ?


- C'est normal, je suis quelqu'un d'extraordinaire. Pourquoi les gens ne parleraient-ils pas de moi ?  

Nuage d'Espérance avait une voix posée, un large sourire fendant son visage, largement provocateur.

- Cela dépends des points de vue, comme tout ! Je me pose une question… Je ne sais pas s'il est bon de la poser mais.. Que penses-tu du Capitole ?


- Je le déteste. Je vous déteste tous. Je suis bien plus heureuse dans mon clan même si les chats d'ici peuvent être très gentils. Vous savez quoi ? Vous pouvez être gentils et aimables, mais vous resterez toujours les assassins de milliers de chats, à cause de vos jeux stupides et immoraux.  Ça vous va, comme réponse ?


- Hum. On s'en contentera. Autre chose à dire avant d'entrer dans l'arène ?

- Voulez-vous vraiment que je sois franche ? Non il n'y a rien. Tout ce qui ne se rapporte pas aux Hunger Games ne vous regarde pas.


- Bien, dans ce cas, parle-nous des Hunger Games.

- Mon premier jour, par exemple ? Eh bien c'est simple, j'ai vu des chats bizarrement vêtus, de la joie dans leurs yeux lorsqu'ils nous ont vus, et la haine que j'ai ressentit parce que je vais sûrement mourir ici ! Et mon entraînement a été pourri parce que vos instructeurs ne savent rien. Bon, je peux partir, maintenant ?

- Puisque tu semble si pressée, je ne te retiendrais pas.


- Merci .

Son ton fut plus glacial que le présentateur ne l'avait escompté, on y lisait de la haine.
Elle se leva prestement et lança un dernier regard -dédaigneux- au public avant de disparaître derrière les rideaux. Un simple quatre était affiché sur les écrans.

RP' de Mimi.

_________________
Merci Ange Déchu. <3


Dernière édition par Maître du Jeu le Mer 22 Oct - 18:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
Chat actif
Chat actif
avatar

Messages : 227
Date d'inscription : 07/09/2013

MessageSujet: Re: Les interviews des Tributs.   Mer 22 Oct - 17:48



Les interviews des tributs.

- Nuage Céleste -


Nuage Céleste arriva d'un pas lent, il était très peu assuré et il marchait comme s'il était accompagné d'un cortège funèbre. C'était le cas, ils allaient être douze et un seul aurait la vie sauve... Il aurait pu croire à cette promesse de vie s'il n'y avait pas eut la belle apprentie au regard de feu et au tempérament ardent. Ils étaient tous les deux tributs pour cette édition, quand il avait vu la novice se porter volontaire pendant la rediffusion des mentors, son cœur avait éclaté en des milliers de morceaux que même le temps ne pourrait pas réparer. Il jetait de brefs coup d'yeux au public qui semblait ne lui porter aucune attention ou compassion. Une fumée blanche masquait ses pattes et semblait le suivre, une cape blanche comme habits. Pas de lentilles, le seul artifice étant le brouillard l'entourant. Il avait un air abattu, triste et l'innocence se voyait dans son regard. Il s'installa avec délicatesse en face d'Astear. L'interview commençait.

- Nuage Céleste, cher public ! Tout droit sorti d'un rêve, quelle entrée ! Dis moi, penses tu avoir une chance dans les jeux ? Tu es un des plus jeunes de cette édition !

Une chance, il n'en avait aucune, il était déjà mort, mais il préférait mourir et savoir que Nuage de Braise survive, elle avait peut être une chance, elle était issue du clan le plus puissant après le clan Suprême, seulement il y avait le lieutenant, si puissant....

- Je ne sais pas si j'ai une chance de m'en sortir, je l'espère, cependant.

Il mentait au public en un sens, il ne pouvait pas s'en sortir c'était tout bonnement impossible.

- Nous l'espérons aussi ! Nuage Céleste, dis moi as-tu une petite amoureuse dans ton clan ?

Bien sûr qu'il était amoureux, seulement elle ne venait pas de son clan et l'avait accompagné dans ce pré-enfer. Il n'essaya même pas de nier :

- Il y a bien quelqu'un c'est vrai seulement si je gagne les jeux je ne la reverrai plus jamais."

Astear eut une expression intriguée et il reflétait par la même occasion la foule, il avait piqué leur curiosité.

- Je m'en doutais, avec un tel visage !, mais je ne comprends pas pour quelle raison tu ne pourrais plus la voir, après les jeux, elle sera encore plus folle de toi quand tu rentreras chez toi ! Dit il avec son petit ricanement bien connu.

Il était bien loin du compte, trop loin, mais comment aurait il pu deviner le lien qui les unissait ?

- Parce qu'elle ... est aussi ici.


Lu public fut ému et surprit, tout comme le présentateur qui en avait perdu ses mots. Tout le monde était désormais au courant de ce qui se passerait - enfin pas totalement.

- Tu veux dire qu'elle va participer aux jeux ? Je suis sincèrement désolée mais.. Nuage Céleste éclairez nous, qui est-ce ?

Le moment était enfin venu de révéler l'identité de sa belle, cette interview l'éprouvait beaucoup et ça se voyait sur son visage et dans son regard meurtri.

- Nuage de Braise, le tribut féminin du clan des Flammes Ardentes.


Le  public était troublé, les discussions s'enflammaient tandis que l'ambiance était devenue pesante.

- Je ne sais pas quoi dire, Nuage Céleste, à part peut-être te souhaiter que le sort te soit favorable. Mesdames et Messieurs, Nuage Céleste !


Il y eut un gros silence. Toujours avec la même expression, il s'en alla, tel le chat maudit qu'il incarnait désormais. Pas un seul applaudissement pour le saluer, on aurait dit que le public aussi était endeuillé. Seulement dès le prochain tribut, ils auraient oublié l'apprenti et son histoire... Un cinq brillât à cet instant sur le tableau.
RP' de Winter.

_________________
Merci Ange Déchu. <3


Dernière édition par Maître du Jeu le Mer 22 Oct - 18:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
Chat actif
Chat actif
avatar

Messages : 227
Date d'inscription : 07/09/2013

MessageSujet: Re: Les interviews des Tributs.   Mer 22 Oct - 18:31



Les interviews des tributs.

- Plume Vive -


Astear plissa les yeux quand Nuage Céleste quitta le plateau. Malgré son costume de rêve, son air fatigué l'avait perturbé. Espérons que la prochaine tribut soit plus convaincante. Le présentateur releva la tête, s'éclaircit la voix et dit d'une voix enjouée : 

- Admirons à présent notre nouvelle tribut, Plume Vive!

A ces mots, la guerrière fit son entrée sous un tonnerre d'applaudissement. En effet, la femelle ressemblait plus à un fantôme qu'à un chat vivant. Son pelage flamboyant avait été ternit, et était maintenant d'un roux si abstrait qu'on aurait dit qu'elle était recouverte de poussière. Elle portait une cape d'un rose très pâle qui flottait légèrement sur le dos de la tribut. Les projecteur braqué sur elle avait changé de couleur, passant d'une lumière vive à une douce lueur fantomatique. La seule trace colorée de son costume était ses yeux, dont ont avait accentué le vert jusqu'à qu'on ne voit plus que ça, et quand la guerrière fixa le public avec intensité, tout les félins réunis frissonnèrent comme un seul chat. 
Astear s’exclama : 

- Quelle entrée en scène... fantomatique! En voilà une qui est morte avant même de rentrer dans l'Arène !
 
Sa blague déchaîna les rires dans le public, et Plume Vive sourit... bien que, au fond d'elle même, elle maudissait le présentateur. Quel blague idiote! Mais il ne fallait pas tergiverser. Elle avait un portrait à tenir; elle devait joué la corde sensible, être nostalgique, un peu triste, attendrir le Clan Suprême. D'où cette entré en scène triste et douce. 
Le présentateur, après un sourire éclatant, enchaîna : 

- Mais j'imagine que tu ne compte pas te rendre si vite... Je suis sur que ta stratégie est déjà en place! D’ailleurs, peux tu nous parler de ta motivation ? 


- Euh... Ne pas mourir ? 

La femelle inclina la tête d'un air intrigué, comme si elle ne comprenait pas la question. Ça remarque arracha quelque rire à ses spectateurs.
Astear sourit un peu bêtement, mais il était préoccupé. Il ne fallait pas dépasser les trois minutes, ou le public s’ennuierait, et on était presque à la fin de la première minute. S'appliquant à ne pas montrer son stress naissant, il enchaîna rapidement: 

- Et bien! En voilà une bonne motivation! 

Le public s'esclaffa. 

- Mais, pensez vous avoir une chance, jeune... ou devrai-je dire vielle guerrière ? 

De nouveau, le public se mit à rire, si bien que la guerrière se demanda si elle ne devait pas jouer la carte humoristique... seulement, elle n'arrivait pas à jouer leur jeux. Elle avait faillis hérisser son pelage quand il l'avait traité de "vielle", mais elle ne devait pas. Il fallait qu'elle soit inébranlable. 

- Et bien , je fais partie des vieilles...  

La guerrière eut un soupir, qui attendrit le public. 

- Bref, oui, en étant guerrière du Clan du milieu, et en étant rapide, je pense avoir une chance. Si quelqu'un en doute, rendez-vous dans l'Arène. 

La guerrière se pencha, et baissa le ton, et dit ne prenant une voie mielleuse : 

- Mais je ne garantis pas vos chance de survie...

Son air avait changé, passant de triste et nostalgique a un visage implacable et déterminé. 
Le public se mit à gigoter, en comprenant que c'était une concurrencent sérieuse qu'ils avaient sous leurs yeux. Pas une victime. Pas une proie. 
Mais une prédatrice. 
Astear plissa les yeux, lui aussi impressionné, et continua d'une voie joyeuse : 

- Ah! Voilà une concurrent prometteuse! Et dit moi, pense tu que ce sort sera réservé à tout le monde, ou aura tu des alliés ? 

La vétéran secoua la tête, et dit d'une voie douce : 

- Je n'ai ni le besoin ni l'envie d'avoir des alliés. Je ne fréquente que des personnes dont l'amitié pourra être durable. petit rire Pas quelqu'un qui adorerait me planter ses crocs dans ma gorge. On n'a pas d'amis dans l'Arène. On est seul. 

Son air triste était conséquent. Le public vibrait avec la chatte, tellement elle semblait désespérée. Cela tranchait avec son ton menaçant de la question précédente. Ces sautes d'humeur prouvaient elles aussi que la femelle était triste et inquiète. Pour son Clan. Pour sa famille. Pour elle. 
Astear sourit à pleine dents, et dit en direction du public : 

- Un fantôme triste ! On aura tout vu ! 

La femelle retient un battement de queue agacé tendit que le public riait à gorge déployées, et cacha son malaise. Elle ne se sentait pas chez elle au Clan Suprême, et les blagues du présentateur empiraient les choses. Celui-ci continua sans se rendre compte des sentiments de la tribut : 

- Désolé de mes blagues, mais ton styliste possède de grande qualité! On entend beaucoup parler de ton déguisement "nuage" depuis la parade. Un petit commentaire ? 

Plume Vive se força à ne pas soupirer, et dit d'une voie placide : 

- Tant mieux. Il faut dire que notre tenue était extraordinaire.

Enfin, elle ne l'avait pas aimé du tout, mais ça, il ne fallait pas le dire. N'empêche que le Clan Suprême avait eu l'air d'apprécier, et le présentateur en rajouta en s’exclamant: 

- Ce nuage ! On aurait l'impression que vous voliez, Nuage Céleste et toi! Dommage que vous ne pouvez pas faire cela dans l'Arène... D'ailleurs, voulez vous rajouter quelque chose à ce sujet ? 

Enchaînement très habile sur le sujet de l'Arène, songea la femelle, avant de répondre en soupirant, mais cette fois pour l'effet : 

- Non. 

La guerrière inclina légèrement la tête, comme pour réfléchir, et rajouta :

- Quoi que, si... mon clan me manque, et qu'il sache que je ferai tout pour le rejoindre de nouveau.

Avait elle ému le Clan Suprême ? C'était un mystère, les lumières étaient trop aveuglantes. Cependant, vu le signe que son coach lui fit de sa tribune, elle avait très bien joué son rôle.  

- Une belle parole! Garde la tête haute, guerrière, et combat l'ennemie ! 

Le public rit et nouveau, et la femelle rousse du faire un énorme effort pour ne pas hérisser ses poils. Heureusement que les stylistes avaient mit de la laque sur son pelage, ce qui le retenait et empêchait la guerrière de se transformer en hérisson sur pattes. Astear jeta un coup d’œil à l'horloge; il ne restait plus beaucoup de temps. Il enchaîna rapidement : 


- Guerrière ou pas, il y a de quoi se sentir perdue... Comment voyez vous le Clan Suprême ?


- C'est grand et... impressionnant. La vie ici doit être un... rêve assez étrange.

La réponse avait fusé. Et elle était totalement sincère, à part le faites qu'elle aurait bien remplacé "rêve" par "cauchemars". Astear répondit : 

- Un bien doux rêve, oui ! 

Puis il changea de sujet vers une question assez sensible : 

- Et si tu rentrait, quel personne voudrait tu revoir ?

La femelle frissonna. Elle avait prévu cette question, elle connaissait la réponse, mais comment l'aborder sans attirer des ennuies? Elle dit calmement en cherchant ses mots : 

- Oui 

Le public retient son souffle. Plume vive continua :

- En faites, il y en a deux. La première est la seule personne que je connaisse à partager mon sang. Je veux qu'elle sache que je l'aime très fort. Et la deuxième... 
Elle baissa la queue, l'air abattue. 


- Nuage de Nuit, j'aurai aimé t’entraîner jusqu'au bout. Continue bien, et sert ton Clan quoi qu'il arrive. Quoi qu'il m'arrive.


Là, elle avait fait fort. Tout le monde se concentrait autour de Nuage de Nuit, en se demandant tout de même qui était cette mystérieuse personne qui partageait son "sang". Car bien sûr, peu de personnes connaissaient son passé, et le Clan Suprême avait décidé de l'oublier proprement. Tant mieux, elle ne voulait plus entendre parler de son enfance.
 
- Une très belle déclaration! Et si vous nous racontez vos jours passé au Clan Suprême ?

La femelle plissa les yeux, contemplant le 8 qui lui avait été donné. une très bonne note, son coach l’avait féliciter.
 
- Mon premier jour... Déjà, la cérémonie d'ouverture. Magistrale! Le buffet était gigantesque, les animations impressionnantes. Le discours du chef du Clan Suprême était impressionnant. Et l'après-midi, l'essayage de la tenue pour le défilé était excellente, au même titre que le défilé lui même. Quand à l'entrainement... Je suis incollable en herbe, et il semblerait que j'ai du talent pour la manipulation des orbes. J'espère avoir impressionné le jury avec ça. Quand au simulateur, j'ai réussit à atteindre le niveau quatorze. L'évaluation s'est très bien passé.

Le présentateur ajouta : 

- Et cette note le prouve bien ! 

Le public applaudit. Plus que dix secondes. 

- Autre chose ?

La tribut leva la tête, et asséna son coup final : 

- Oui. Puisse le sort vous être favorable !

Le public était déchaîné. Bien que Ange Déchu était leur favoris, ils avaient trouvé un concurrent digne d’intérêt. Une vétérante entraînée, expérimentée, forte et sincère. Ces jeux allaient être très intéressant...
RP' de Winter.

_________________
Merci Ange Déchu. <3
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
Chat actif
Chat actif
avatar

Messages : 227
Date d'inscription : 07/09/2013

MessageSujet: Re: Les interviews des Tributs.   Mer 22 Oct - 19:29



Les interviews des tributs.

- Nuage de Tigre -


Un tribut de plus allait passer devant le public déchaîné du clan Suprême mais aussi devant le présentateur aux milles couleurs et aux ornementations plus qu'anarchique. Celui qui arrivait aurait pu tout changer, faire basculer le cours des choses, car il ne fallait pas sous estimer l'importance des interviews ; le public pouvant se familiariser avec les futurs morts afin de mieux les soutenir ou de mieux les pleurer. Quoi qu'il en soit il était plus que sûr de lui -un peu trop peut-être- mais c'est avec une démarche forte et déterminée que les spectateurs le découvrirent. Il était là, sous le feu des projecteurs avec son apparence plus qu'osée qui aurait pu déplaire à beaucoup de gens aux goûts classiques. Son anneau dans l'oreille sembla intriguer Astear qui ne cacha pas sa surprise :

- Nuage de Tigre, bienvenue ! Quelle style déroutant !

Il n'avait pas tort, son costume noir comme la nuit était froissé et lui donnait l'air négligé, tandis que son anneau brillait avec la lumière du plateau de télévision. Son regard était méchant et froid, il regarda Astear d'un mauvais œil et avec insolence. Un sourire sarcastique sur les babines, il lui lança :

- Pas autant que le vôtre. Je n'aime pas du tout.

Le chat mauve parut choqué qu'on puisse ne pas aimer son costume qu'il avait si bien pensé et dont il était si fier mais en bon joueur, et pour ne pas laisser de blanc il essaya de répondre quelque chose ; il avait un spectacle à assurer et cet apprenti ne lui mettrait pas de battons dans les roues.

- Mon style doit être différent de celui que tu as pu voir dans les clans, c'est certains ! ,dit il avec un sourire un peu forcé. Mais passons aux choses sérieuses, Nuage de Tigre dis-moi, penses-tu avoir tes chances dans l'arène ? Tu fais partie des plus jeunes de cette édition ...

L'apprenti regarda en l'air de manière désespérée, comme si Astear avait posé une question idiote, le présentateur ne savait pas si l'apprenti jouait un rôle, une stratégie, ou s'il était lui-même. Dans tout les cas, l'illusion était bonne.

- Je ne suis peut-être qu'un apprenti, mais j'ai quand même eut un très bon entraînement procuré par Mélodie Enflammée, je la remercie au passage, je sais me battre, chasser et avec la bonne stratégie, oui, je crois avoir une chance de gagner. Même si elle semble infime, je ferai tout pour l'attraper au vol.

Il finit sa phrase, le regard radouci et une lueur d'espoir dans les yeux.

- Nous l'espérons pour toi, sinon, que penses-tu du Clan Suprême ? 

Le sourire de Nuage de Tigre disparut de nouveau, un voile de tristesse s'empara de son regard et c'est un apprenti déstabilisé et dérouté qui répondit à l'étrange personnage.

- J'avais déjà vu le Clan Suprême sur les écrans installés dans le camp, je trouvais les paysages très différents de là où je vis, mais à travers les immeubles et les autres bâtiments, je voyais la réussite du Clan Suprême, ils ont vaincu les bipèdes ! Je trouve qu'il a un autre mode de vie et il m'a l'air d'être attrayant, car la vie ici, à la capitale d'Isirdra doit être merveilleuse.

Astear parut satisfait de cette réponse, devant les caméras et le public, le novice était forcé de dire un avis positif, dans le cas contraire, les sponsors aurait trouvé un autre « poulain ». Il avait l'air sincère mais on aurait dit qu'il n'avait pas dévoilé la totalité de ses pensées.

- Quelque chose à dire sur ta stratégie ? Des alliances, par exemple ?

Le jeune novice à l'allure dure et féroce regarda un plus tristement le personnage étrange qui était devant lui. Il dévisagea le public et semblant avoir trouvé l'inspiration il répondit avec aisance bien quel le sujet fut délicat.

- Je ne peux pas prévoir ce qu'il va arriver dans cette arène, mais je suis prêt à prendre le risque d'avoir des alliés, même si tôt ou tard, on va devoir se trahir.

Son regard devint sombre et consterné, il semblait se crisper par moment, la frustration d'une éventuelle trahison l'avait secoué, il en était tout désemparé mais il essayait toujours de se montrer assuré et assez insolent, même si au fond ce n'était peut-être pas lui.

- Mmh, tel est le risque des alliances, même si elles sont très utiles pour survire ! Quelque chose à ajouter, un message à faire passer ?

Cette question-là, sembla l'éprouver particulièrement, mais c'est avec une lueur de défi et un visage meurtri à l'expression très dure qu'il répondit, spontanément :

- Laissez-moi réfléchir, et bien, oui. Mes parents sont tout deux morts pendant la 72ème édition des Hunger Games, je vais honorer leur sacrifice en me battant jusqu'au bout.

Le public fut attristé par ses paroles mais enthousiasmés par ses derniers mots, "en me battant jusqu'au bout".

- Nous souhaitons que le sort te sois favorable, Nuage du Tigre et nous espérons te revoir dans l'interview du vainqueur de cette édition ! Cher public, Nuage de Tigre !

C'est dans un tonnerre d'applaudissements que le novice à l'allure froissée -au sens figuré et propre- parti en coulisses, un 7 lumineux s'affichant sur le panneau, provoquant une nouvelle salve d'applaudissements.
RP' de Mini Puce et Mimi.

_________________
Merci Ange Déchu. <3
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
Chat actif
Chat actif
avatar

Messages : 227
Date d'inscription : 07/09/2013

MessageSujet: Re: Les interviews des Tributs.   Jeu 23 Oct - 10:51



Les interviews des tributs.

- Nuage Abyssal -



Des applaudissements, encore et encore. Le public ne se lassait pas d'écouter les futurs cadavres parler. Dans moins de quinze jours, 11 seront vaincus. Seul le meilleur, le plus fort, le plus perfide ou simplement un "chanceux" aurait son ticket de retour. La foule était excitée et n'en pouvait plus d'attendre le lancement des tributs dans l'arène, mais cette soirée était très importante, car elle permettait au public de se familiariser avec les futurs combattants, vainqueur et vaincus.Et plus encore cette année, car la moisson était fort intéressante. Un lieutenant avec le profil de carrière qui avait fait sensation, des apprentis prometteurs bien que certains soient étaient déjà condamnés. Les jeux promettaient d'être fort divertissants et sanglants, comme les  Suprêmiens les aimaient. Le prochain "joueur" arriva. Enfin... c'était plutôt une joueuse. L'apprentie du clan de la Nuit Noire. Elle s'approcha d'un pas sûr vers sur le plateau télé. Elle voulut adresser un petit sourire au spectateurs pour plus de sympathie, mais elle n'en eu pas le temps. Des brumisateurs installés sous ses pattes firent leurs travail. Une grande brume s'échappa, et ses pattes devinrent aussi noires que le jais. Sa cape au motif du Clan de la Nuit Noire brodé dessus ondulait avec le léger vent. Les lentilles argentées et la teinture noire présente sur son pelage avait donné un excellent ensemble, et avec la brume autour de ses pattes, c'était parfait. Puis soudain, la lumière s'éteignit, et sa cape brilla de mille feux. C'était une entrée en scène très réussie. Le public avait applaudi à tout rompre, le styliste s'était surpassé. Quand les lumières se rallumèrent, elle était assise aux côtés d'Aestar. Nuage Abyssal releva la tête, et regarda les spectateurs avec détermination. Un petit sourire jovial se dessina sur ses babines. Son interview commençait.

"Bienvenue Nuage Abyssal ! Quelle entrée éblouissante ! Tu peux remercier ta styliste, car à mon avis, tu as tapé dans l’œil de tout le monde ici dans la salle, pas vrai, cher public ?

Une ovation de la foule suivit les paroles du présentateur.

- Vraiment bravo ! Enfin, rentrons plutôt dans le vif du sujet ! car c'est bien la raison de ta venue sur ce plateau ! Dis-moi, quelles sont tes motivations pour gagner les jeux ?

La novice regarda Astear d'une manière triste. Cette question l'avait touchée, la suite promettait d'être remplie d'émotions.

- Tout d'abord, je tiens à dire merci à ma styliste. Pour ce qui est de la question, je vais venger la mémoire d'un être qui m'es très cher.

Astear, habitué à toutes les stratégies possibles et imaginables, voyait clair dans son jeu. Elle essayait d'émouvoir les Suprémiens. Seulement, elle n'était pas la première à essayer. Pourtant elle avait réussi à arracher un Oh ... triste au public.

- Mmh je vois, mais au moins penses-tu avoir tes chances ?
Cette question arracha un rire nerveux à l'apprentie. Elle regarda droit dans les yeux le présentateur mauve et jaune.

- Non, alors je conseille à tous les chats qui ont pariés sur moi de retirer leur paris, ce serait stupide de perdre de l'argent aussi bêtement.

Astear fut très surprit d'une telle réponse. D'habitude les tributs disaient qu'ils pensaient gagner et se valorisaient, -trop peut être- alors que cette apprentie n'essayait même pas d'attirer les sponsors, elle les faisait presque fuir avec de tels propos.

- Pourquoi ? Ton entraînement ne s'est-il pas bien passé ? Racontes nous le !

- J'ai commencé avec l'entraînement à l'orbe arc, afin de pouvoir l'utiliser si j'ai le bonheur de la trouver. Cette arme furtive pourrait m'être extrêmement utile durant les combats éloignés, ceux qui pourrait éventuellement me permettre de vivre plus longtemps. Ensuite je me suis attaquée à l'agilité et aux plantes médicinales -on en a toujours besoins dans ces conditions-. Enfin, j'ai fini par le combat, chose qui me paraît indispensable si je veux espérer vivre les premiers jours.

- J'en conclu donc que ça s'est plutôt bien passé ! Mais au fait, peux-être t'es-t-tu faite des alliés pendant cet entrainement ? Toi qui pense pourrir vite, serais-tu quand même pour des alliances ?
La chatte réfléchit un instant, puis lâcha enfin :

- Je suis plutôt pour, miaula-t-elle en haussant les épaules, tant que ça reste un groupe discret qui ne fonce pas dans le tas. Et qui a un minimum de cervelle tant qu'à faire !

Certains chats du public eurent quelques sourires amusés. Finalement, Nuage Abyssal ne s'en sortait pas si mal.

- Evidemment ! Autre chose ?

De manière spontanée elle secoua la tête pour dire qu'elle n'avait rien à ajouter.

-Cher public, c'était Nuage Abyssal !

Et c'est avec beaucoup d'applaudissements que l'apprentie avait quitté le plateau télé, un 7 s'affichant à l'écran.



RP' de Mini' et Mimi.

_________________
Merci Ange Déchu. <3
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
Chat actif
Chat actif
avatar

Messages : 227
Date d'inscription : 07/09/2013

MessageSujet: Re: Les interviews des Tributs.   Jeu 23 Oct - 10:56



Les interviews des tributs.

- Museau de Pluie -




Le tribut qui suivit arriva fièrement, ne se laissant pas impressionner par le public. Il était vêtu d'une simple cape de la même couleur que ses yeux ; bleue, et des traits de la même couleur se dévoilaient quand l'habit flottait, ondulant à chacun des pas du félin. Il fut applaudi, mais moins que le précédent lieutenant. Sa tenue était très commune mais il parvenait quand même à faire son petit effet, sa seule carrure suffisait. Il n'avait pas besoin d'artifices, mais au clan Suprême, il devait être un autre et n'aimait pas ça, même pour quelques minutes.


- Accueillez maintenant Museau de Pluie !


Le mâle du Torrent Etoilé s'installa en face du présentateur si colorée. Ce dernier enchaîna rapidement, le temps lui étant compté et d’autres tributs attendant leur tour.


- Alors qu'est-ce que ça fait de se retrouver au clan Suprême Museau de Pluie ?


Selon Museau de Pluie, la question aurait du être "Qu'est-ce que ça fait de savoir qu'on va mourir dans peu de temps ?", il aurait préféré ne jamais être ici, en face de chat violet lui posant des questions stupides. Mais il devait se contenir pour plaire encore et toujours plus au public. Les sponsors seraient peut être son seul espoir de survie dans l'arène. Alors, sans une hésitation il répliqua :


- Ici tout m'intrigue... Et j'ai un peu peur, aussi, je dois l'avouer.

C'était vrai en un sens, tout l'intriguait ici, surtout les gens et leur apparence si étrange, la technologie omniprésente, tout  cet espace mais si peu de verdures ! Il avait un peu peur, en un sens, mais pas de la mort : du sadisme de ces jeux, leur cruauté. Des apprentis de moins de dix lunes allaient participer, ou plutôt périr dans cette arène. C'était tellement injuste !

- Ah, c’est sûr ça doit vous changer des clans ! Comment avez vous vécut la parade et votre entrainement ?


La parade, le nombre de personnes présentes voulant se frayer un chemin pour les apercevoir l'avait choqué. Ils étaient des milliers et étaient hystériques. Il ne savait pas qu'on pouvait autant s'amuser devant de futurs morts. L'entraînement lui avait procuré la même émotion, des gens s'entraînant à tuer, alors que dans les clans, la seule mort que l'on apprend, c’est celle du gibier. Toujours en essayant d'être celui qu'il n'était pas, il chercha quelques secondes ses mots et, fouillant dans ses souvenirs encore frais, le guerrier répondit :

- Nos costumes pour la parade étaient magnifiques, notre mentor s'est donné beaucoup de mal. J'ai ressenti quelque chose d'étrange, tout le monde nous regardait, je n'ai jamais eu autant d'attention ! Pour ce qui est de l'entraînement, les techniques de combats sont radicalement différentes des clans mais c'est très constructif, j'espère  que je saurai bien restituer ce que j'ai appris dans l'arène. , dit-il, un sourire factice sur les babines, destiné au public.

Une réponse qui sembla satisfaire Astear qui s'empressa d’en poser une autre, qui, il l'espérait, changerait des précédentes.

- Avez-vous déjà crées des alliances ?

Alliances ... Oui, il avait décidé de protéger une jeune apprentie du clan de la Montagne Escarpée. Il savait qu'il allait mourir dans cette arène, mais il voulait sauver au moins quelqu'un, une jeune personne qui n'avait pas vécu assez, une personne qui n'avait pas vécu la vie qu'elle méritait. Lui avait vécu ; avait été heureux, avait souffert, et bientôt allait mourir.

- Oui, avec Nuage d'Espérance, du clan de la Montagne Escarpée.

Une question de passée, pensa-t-il, y en avait il encore beaucoup ?, de petits signes et tics nerveux commençaient à se voir sur son visage et dans son attitude. Il sentait aussi que l'interview s'achevait et ça le soulageait, il n'aimait pas se sentir observé de cette manière, il préférait être discret.

-Hum un message un commentaire particulier à transmettre ?

Avec des yeux tristes et un regard vide, un brin mélancolique, il vit des images éparses de sa vie, de son enfance dans la pouponnière, de son entraînement, son baptême de guerrier, puis sa promotion de lieutenant et puis cette moisson. L'émotion montait en lui, il aurait voulu dire tant de choses !, mais il n'en avait plus le temps, c'était sa dernière occasion. Alors il parla :

- A ma famille et à mes amis, je vous aime,  merci pour vôtre soutien.

Une larme perlait au coin de ses yeux, il était très ému, si bien qu’il en perdait ses mots.

- Très bien, cher public, c'était Museau de Pluie !


C'était enfin fini, ce fut un soulagement. Seulement, en réalité, rien n’était terminé, c'est maintenant que tout allait commencer... Il s'en alla comme il était arrivé et un 6 s'afficha sur l'écran, le tableau des points se remplissant de plus en plus.
RP' de Mimi.

_________________
Merci Ange Déchu. <3
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
Chat actif
Chat actif
avatar

Messages : 227
Date d'inscription : 07/09/2013

MessageSujet: Re: Les interviews des Tributs.   Jeu 23 Oct - 11:25



Les interviews des tributs.

- Fumée du Dragon -


C'était désormais au dixième tribut d'intervenir. Fumée du Dragon, fit quelques pas, lentement, laissant son regard faire le tour de la salle. Quand les projecteurs furent braqués sur elle, elle ne cilla même pas. Après un bref signe de tête aux caméras, elle s'installa à côté du présentateur, ne jetant pas un regard à la banquette lui faisant face. Astear, quoiqu'un peu surpris, la présenta;

- Voici maintenant notre tribut du Torrent Etoilé, Fumée du Dragon !

Cette dernière se savait belle, aujourd'hui, et voulait en profiter, préparer son personnage. Alors, une fois annoncée, elle envoya un sourire à la foule. Son pelage noir et blanc était mis en valeur par de fines arabesques bleues néon qui luisaient doucement. Ses yeux, eux, étaient cerclés d'un fin trait blanc, les rendant plus clairs encore.

- Alors, dîtes-nous, pourquoi gagner les jeux ? Pensez-vous pouvoir le faire ?

Elle resta un temps interdite, avant de répondre, dans un soupir.

- Me racheter., La femelle fit une pause, avant de reprendre. Un jour, ma sœur a été tirée au sort. J'aurais pus la remplacer. J'aurais dus. Mais je n'étais pas là pour le faire. J'étais partie, ne voulant pas assister au tirage au sort.
A la fin de sa phrase, sa voix flancha. A vrai dire, elle n'avait même pas besoin de jouer le rôle, tant ses sentiments étaient vrai -enfin, pour le moment-.Oui, je le pense. Malgré ce que l'on peut croire, nous avons tous une chance..

- Bien ! Que de révélations ! Et sinon, dans l'arène, aurons-nous l'occasion de vous voir accompagnée ?

- C'est une question difficile. Je ne connais pas bien les autres tributs et pour avoir des alliés, il faut pouvoir leur faire confiance. Du moins pendant un temps.

On observe chacun de ces fais et gestes, alors elle calcule tout, garde un masque. Sa queue se balade tranquillement, tandis que, d'apparence parfaitement à l'aise, la guerrière attend.

- De sages paroles, et si je vous apprenais qu'on entend beaucoup parler de vous, depuis la parade ?

Une expression de surprise se fond sur ces traits et elle déclare, se penchant vers le présentateur avec un air de conspiratrice;

- Vraiment ? J'espère que c'est en bien !

Contaminé par cette joie de vivre tranquille, il la rassure aussitôt dans un éclat de rire, la qualifiant au passage de "charmante" avant de lui demander si elle a quelque chose à ajouter. Levant la tête, la mine résolue, la tribut déclare;

- J'espère que vous vous souviendrez de moi, comme je me souviendrais toujours de vous.

- Et bien, avez-vous entendus ? Qu'avez-vous à lui répondre, chers spectateurs ?
Un concert de miaulement parvient jusqu'à la scène : oui, on se souviendra d'elle. Ce ne sont que des mots, mais c'est une victoire en soit... Un mot sur le Clan Suprême ?

La femelle hoche la tête et se réjouit intérieurement, c'est l'occasion de briller, de mettre le paquet. Un air presque rêveur succède au précédent et, des étoiles dans les yeux, elle se lance; C'est un endroit étrange, si.. Si différent de tout ce que je connais ! Ici, tout est travaillé, tout y est beau.. Je.. Je crois bien que pourrais vivre là..

Un sourire sur les babines, Astear se penche vers ce qui semble être sa favorite et demande;

- Quelqu'un te manque-t-il en particulier, un message à faire passer ?

- Oh, mon clan me manque.. Vous savez, c'est un peu comme une grande famille, en fait. On se connaît tous plus ou moins et ils me manqueront.. J'aurais un mot pour chacun d'eux.

Un air presque paternel sur le visage, le présentateur ajoute;

- Nous n'en avons malheureusement pas le temps... Peux-tu nous raconter ta journée, pour finir ?

Fumée du Dragon hoche la tête et offre un sourire presque intimidé avant d'entamer son discours.

- Après avoir passé ma première nuit ici, il y a eu les préparatifs de la parade. Il y avait tellement de monde ! Beaucoup de personnes venaient nous voir, nous mesuraient. C'était une joyeuse agitation ; vous auriez vu le nombre de chats présents ! Bien sûr, après les essayages, mon coach est venu me voir. Ensuite, il y a eu une seconde nuit -dans cette espèce de couchette, si douce !- puis la parade et, plus tard, l'entraînement. Je ne vous cache pas que j'en avais peur. L'endroit était grand, et segmenté en parties bien différentes représentant une activité. Assez touche-à-tout, j'ai fais le tour de ce qui nous était proposé, et j'ai adoré le camouflage ! Comment, avec de simples couleurs, peut-on devenir encore plus discret qu'en forêt ! Je n'avais jamais touché à de la teinture ou de la peinture, et ça a été un bon moment. Par contre, au moment des notes, ça a été une autre affaire.. Je ne m'en suis pas si mal sortie que ça, oui, -surtout pour une première !- mais j'avais espéré mieux. Et voilà, maintenant, me voilà ici, avec vous..

Elle achève sa phrase dans un grand sourire et des six ornent les écrans. Quelque part, elle sait qu'elle a été repérée, qu'elle sera suivie. Son plan peut commencer...
RP' de Naiss'.

_________________
Merci Ange Déchu. <3
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
Chat actif
Chat actif
avatar

Messages : 227
Date d'inscription : 07/09/2013

MessageSujet: Re: Les interviews des Tributs.   Jeu 23 Oct - 12:00



Les interviews des tributs.

- Dérision du Temps -


Aestar lança alors :
- Cher public, nous allons maintenant accueillir un tribut qui nous vient du Clan de l'Espoir Éternel. J'ai nommé... , il se tut pendant un instant. Le suspense était à son comble... Dérision du Temps !


Alors que le public en question applaudit pour une énième fois, un beau mâle à la démarche souple et fluide entra sur le plateau. Il portait un tissu bleu pâle couvert d'arabesques argentées et scintillantes attachés sur son dos. Le tissu lui cachait tout le corps excepté sa queue, sa tête et le bout de ses pattes. Au bout de sa queue, il y avait une étincelle, suivant tout les mouvements de sa queue et dessinant ainsi de fins motifs lumineux dans les airs. Des étincelles identiques à celle de sa queue se trouvaient sous ses coussinets et elles laissaient sous ses pas une traînée scintillante. Sa queue était également recouverte de paillettes argentées.

- Et bien ! Quelle surprise vous nous faites là ! Vous êtes absolument rayonnant ce soir, Dérision du Temps ! Votre styliste a fait des merveilles, c'est certain !


- J'apprécie le compliment, Aestar, répond simplement l'intéressé en souriant.

Le présentateur lui rend son sourire puis enchaîne :

- Rentrons-donc directement dans le vif du sujet, si vous le voulez bien. Tous les gens du Capitole se posent une grande question, quelles sont vraiment vos motivations pour gagner les Hunger Games ?


D'une voix très douce est posée, presque détachée, guerrier répondit :

- Ma motivation ? Toute ma famille ou presque est passée par là. J'essaie juste de rentrer chez moi vivant.


- Hum, je vois, je vois. Mais tout de même, pensez vous avoir une chance de vous en sortir ?


- Si j'en ai une, elle est minuscule. Tellement minuscule que je me demande même si elle existe. Il marqua une pause. Cependant il y a toujours une petite lumière d'espérance n'est-ce pas ?


- Oui, de toute évidence ! Mais comme vous le disiez tout à l'heure, vous voulez juste essayer de rester en vie, alors quitte à rester en vie, pourquoi pas faire des alliances ? Y avez-vous déjà réfléchi ?


Aestar regarda Dérision du Temps bien en face, comme pour lui lancer un défi.

- Et bien... Ce dernier prit le temps de réfléchir un moment avant de donner sa réponse. Il se décida enfin. Si tant est que quelqu'un veuille bien s'allier avec moi...


Il laissa sa phrase en suspend. N'ajouta rien de plus. Aestar opina, puis reprit :

- Vous savez, lors de la parade, vous avez fait votre petit effet ! Depuis ce moment, on entend  parler de vous. Les chats sont très curieux. Et moi aussi d'ailleurs, ajouta-t-il en riant. Avez-vous quelque chose à dire là-dessus ?


- Oui. Ma styliste est époustouflante, je dois le reconnaître. Et c'est grâce à elle que je me suis fait remarquer. C'est aussi grâce à elle que j'espère aussi me faire remarquer ce soir...

A ce moment, l'étincelle au bout de sa queue commença à descendre. Une fois arrivée au niveau de son cou, un grand flash de lumière bleue aveugla tout le monde et arracha quelques cris de surprises parmi le public. Quand les chats reprirent leur esprits, ils virent qu'à la place du tissu qui recouvrait auparavant le corps du guerrier, était maintenant apparu une étoffe couverte de motifs géométriques lumineux bleu-foncés.

-  Mais quelle surprise vous nous avez fait là ! C'est absolument stupéfiant ! Vous aviez vraiment raison, votre styliste est remarquable ! Un grand bravo à elle ! S'extasia Aestar.

Sur les grands écrans, on aperçu alors la chatte en question, qui salua la caméra de la patte et remercia le présentateur pour ses compliments.

- Vous êtes vraiment épatants, tous les deux ! En parlant de surprises, je me demande bien quelle a été votre réaction quand vous avez passé votre première journée au Capitole, voulez-vous bien nous raconter ça ?


- Évidement. Il faut bien que je vous avoue que j'étais un peu perdu. Toutes ces lumières, et ce luxe... il y avait de quoi me dépayser de mon environnement habituel. La parade était quand à elle magnifique. En ce qui concerne  l’entrainement, j'ai atteins le niveau quinze du simulateur. Et je pense bien me débrouiller pour manipuler l'orbe. Et avant que vous ne me posiez la question, je pense que le Capitole est un lieu bien plus grand que notre territoire, j'aimerai bien avoir l'occasion, un jour, de l'explorer en entier.

Aestar sourit, puis rétorque :

- Mais vous lisez dans mes pensées ?! Vraiment, avec vous il faut s'attendre à tout ! Il faudra bien vous tenir à l’œil dans l'Arène ! En parlant de l'Arène, il y a-t-il quelque chose dont vous voudriez nous parler, avant d'entrer dans celle-ci ?


- Oui. Dérision de Temps pris un ton grave et sérieux, C'est véritablement une histoire de famille, sachez que ma mère, mon père et certains de mes frères sont morts dans l'Arène. Et je ne veux pas y mourir à mon tour.

- Je comprends, une personne vous manque peut-être particulièrement, lorsque vous dites ça ? Qui est-ce, et que lui diriez-vous, si vous pouviez la revoir ?

- Oui, une personne me manque. Nuage Lacté, bien que je ne te reverrais plus jamais, je t'aime très fort.

- Bon, et bien je crois que tout est dis, avez-vous encore quelque chose d'autres à ajouter ?

- Non c'est bon. Je n'ai plus rien à dire.
, dit-il avant de planter son regard dans celui des caméras, un six de plus s'alignant sur la grille récapitulative des notes.
RP' de mimi

_________________
Merci Ange Déchu. <3
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
Chat actif
Chat actif
avatar

Messages : 227
Date d'inscription : 07/09/2013

MessageSujet: Re: Les interviews des Tributs.   Jeu 23 Oct - 12:30



Les interviews des tributs.

- Nuage Sanglant -


- Accueillons sans plus tarder le dernier tribut de la soirée, Nuage Sanglant !
Ainsi fut-elle présentée. Son entrée arracha quelques petits mots admiratifs, en effet, elle était vêtue d'un fin tissue bleu recouvrant son corps de la queue à la tête : c'était comme si sa peau était devenue aussi sombre que la nuit, avec des nuances bleues marines. Sur ce tissu, des points lumineux aussi brillants que les étoiles brillaient. On aurait pu croire qu'on avait prit un bout de nuit pour lui enduire le corps. Elle marchait la queue haute, pleine d'assurance, ne se laissant pas impressionner par le public. Elle était plus confiante que jamais, c'était le moment d'essayer de gagner des sponsors. Elle s’assit et la dernière interview commença :
- Nuage Sanglant, comme on dit chez nous, le meilleur pour la fin !,Astear et le public eurent un léger rire moqueur On entend beaucoup parler de toi depuis la parade, qu'en penses tu ?
Dans son for intérieur elle riait jaune, on parlait d'elle, certes, mais en mal sûrement. On devait dire d'elle qu'elle était chétive, sans défense qu'elle était ridicule et que ce serait la première tuée dans les jeux. Mais elle s'entêtait à croire que ce n'était pas vrai, qu'il ne fallait pas se fier aux apparences, surtout pendant les Hunger Games. Mais pensant encore et toujours aux sponsors, elle répondit comme elle se devait de le faire :
- C'est exactement ce que je voulais en un sens, et puis, c'est normal vu les merveilleuses tenues que fait notre styliste, je ne pouvais que me faire remarquer !
Astear parut surprit de tant d'assurance et de la pointe d'orgueil présente dans sa réponse mais il esquissa un léger sourire et rentra dans le jeu de la novice.

-Oui bien sûr ! Penses-tu avoir tes chances dans les jeux ? Tu es malgré tout assez jeune...

Elle le regarda comme s'il avait fait un faux pas ou prononcé une blague de très mauvais goût. En un sens c'était le cas, tout le monde savait qu'elle n'avait aucune chances, seulement son attitude pensait croire qu'elle se prenait pour une gagnante. Pourtant chaque personne doté de la plus petite notion d'intelligence et de bon sens savait quel le premier doux son de canon serait sûrement le sien.

- Comme tout le monde, mais bon, je ne me laisse pas impressionner. Je suis plus forte qu'on ne le pense, je ne serai pas la première à tomber mais la première à faire tomber les autres. dit elle avec un regard déterminé et une voix ou l'on ne décelait aucune émotion, tout juste un ton glacial, qui avait surprit tout le monde.
Même Astear. Qui lui s'attendait à une apprentie apeurée et au bord des larmes. Intérieurement elle était assez fragile, mais là, elle avait suivi à la lettre ce que son mentor lui avait dit : se montrer forte, déterminée et sans aucune pitié pour attirer un maximum de sponsors. Elle avait réussi le pari à la perfection, on se souviendrait d'elle, peut-être même si elle ne gagnait pas l'édition. Il aurait fallu un miracle pour qu'elle remporte les jeux, et les miracles à Islirà sont rares...

- Nous l'espérons de tout cœur Nuage Sanglant ! Etes vous pour ou contre les alliés ? En avez vous déjà ? Nous voulons tout savoir !, entonna t'il avec un large sourire dont il en avait le secret.

Elle était assez neutre, en effet les alliés étaient utiles pour la survie, pour l'entraide, le nombre fait la force comme on dit. Sauf qu'à un moment ou à un autre l'alliance devrait être rompue, il ne pouvait y avoir qu'un seul vainqueur. Ceux qui s'étaient entraidés et avaient été alliés devenaient des traîtres et ceux que l'on pensait être fiables et sympathiques se révélaient comme les autres. Sans pitiés et ne voulant que leur survie. Cela se comprenait non ?
- Je suis pour, de l'aide dans l'arène ne se refuse pas, non ? Je n'en ai pas pour l'instant mais peut être que j'aurai l'occasion d'en avoir une fois dans l'arène.
Même elle n'y croyait pas. Qui voudrait s'allier avec une faible, avec une apprentie du clan le plus défavorisé ? Le tribut supposé avoir le moins de chances de se sortir du futur enfer... Elle espérait seulement avoir était assez convaincante pour que quelqu'un veuille bien d'une alliance avec elle.

- Hum je vois. Comment as-tu vécu ton premier jour au clan Suprême et ton entrainement ?

Elle avait trouvé les gens trop extravagants et tant de nourriture au banquet lui avait fait tourner la tête, elle qui avait toujours l'estomac vide comme tous les membres de son clan, tout était toujours "trop" ici, trop de nourriture, trop de gens, trop de réjouissances pour la mort d'innocents... L'entraînement elle préférait clore le sujet, elle avait été pitoyable et s'était rendue ridicule, elle avait fait seulement 9 alors que le lieutenant du clan des Flammes Ardentes avait fait 26 au simulateur de combat. Elle avait réalisé la pire performance, même l'apprenti rêveur avait fait 13.
- J'ai été très surprise par la quantité de nourriture au banquet et tant de gens qui étaient là pour "nous". Pour ce qui est de l'entraînement, je préfère ne pas en parler je n'ai pas été très brillante mais j'en ai profité du mieux que je le pouvais !
Astear hocha la tête sans conviction il semblait être ailleurs et ne l'écouter qu'à moitié. La fin de l'interview et de la soirée approchait et le mot de la fin allait bientôt être prononcé.
- Espérons que vous vous en sortirez mieux dans l'arène dans ce cas ! Cher peuple d'Islirà, c'était le dernier tribut de la soirée : Nuage Sanglant ! Applaudissez-la !
C'est dans un léger bruit de fond composé d'applaudissements ténus qu'elle s'en alla, toujours aussi fière qu'à son entrée. Un quatre apparaissant sur l'écran.
RP' de mini'

_________________
Merci Ange Déchu. <3
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
Chat actif
Chat actif
avatar

Messages : 227
Date d'inscription : 07/09/2013

MessageSujet: Re: Les interviews des Tributs.   Jeu 23 Oct - 13:05



Les interviews des tributs.

- Clan Suprême-


Voilà, c'était finit. Tout les tributs étaient passés et tous en avaient pris pleins la vue. Les Suprêmien avaient redécouvert l'univers des jeux et commençaient déjà leurs paris et les membres des clans, eux, re-goûtaient à la richesse et au mode de vie de leurs "supérieurs" via des écrans géants. Astear se leva et offrit un grand sourire à la foule.

- Mes chers spectateurs, c'est fini pour aujourd'hui ! Mais n'hésitez pas à donner toutes vos impressions via le livre d'or numérique et à supporter votre tribut favori ! A bientôt et.. Puisse le sort vous être favorable !

Le générique se lança alors tandis que les chats quittaient leurs sièges et que d'autres chaînes se réactivaient. Astear avait été le chat le plus regardé au monde, une fois de plus.
RP' de Naiss'

_________________
Merci Ange Déchu. <3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les interviews des Tributs.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les interviews des Tributs.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les interviews des Tributs.
» Interviews de personalités du MoDem de la semaine
» Bon Jeudi
» Interview d'une sage-femme AAD
» Au sujet des limites, deux interviews d'Isabelle Filliozat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LGDC Hunger Games ::  :: L'Adomos-
Sauter vers: