Forum LGDC version Hunger Games.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Ce forum ci est fermé, mes chatons ! Retrouvez la V2 de LGDC HG ici, avec un staff au grand complet !

Partagez | 
 

 (L1) La parade des tributs !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Astear
Je prends mes marques
Je prends mes marques


Messages : 33
Date d'inscription : 25/05/2013

MessageSujet: (L1) La parade des tributs !   Ven 19 Juil - 12:23

Lune du Printemps de l'Espoir,
25ème jour, matin
______________________________

Les tributs avaient eu tout le temps de se préparer à la grande parade, relookés par leurs coachs. La foule s'était rassemblée autour de la place, impatiente. Se raclant la gorge, Astear fit taire la foule, puis il se leva et prit la parole :

Bonjour et bienvenue chers membres du clan Suprême ! Nous sommes rassemblés aujourd'hui afin d'admirer notre tributs pour cette édition des Hunger Games, préparés au mieux ! Je vous invite donc à présent à découvrir la tenue qui représentera le clan des Flammes Ardentes pour cette parade !

La musique se mit en marche, les lumière s'allumèrent... Chacun attendait avec impatience l'apparition des tributs du clan des Flammes Ardentes.

Important ! 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (L1) La parade des tributs !   Dim 21 Juil - 14:01


La Parade de Tributs



Lune du Printemps de l'Espoir, 24ème jour, au soir...

Après avoir emmené les deux jeunes chats du Clan des Flammes Ardentes à l'Alaywen, il avait mangé une souris à l'orange du buffet à volonté, et avait ramené deux souris natures pour ses "tributs". Les deux chats avaient mangé avec appétit puis Reijan expliqua:

Vous voilà ici au vestiaire ou salle de relooking de l'Alaywen. Ici vous serez lavés, chouchoutés et relookés. Car demain un peu après l'aube la parade des tributs commencera. Le relooking va commencé demain, pas mal de temps avant l'aube. Vous serez réveillés tôt donc mieux vaut que vous vous couchiez tôt. Suivez-moi, je vais vous montrer les chambres.

Reijan se leva et partit en direction de la sortie de la salle. Il tourna la tête pour vérifié qu'ils le suivaient et constata que c'était le cas. Il entra dans une pièce assez grande ou de grands lits trônaient.

Ce ne sont que des chambres pour la parade de demain, c'est-à-dire que demain soir vous dormirez dans vos vraies suites. Bon maintenant dormez! Je vous voies demain matin. À demain et ne stressez pas mais dormez vraiment!

Il quitta la pièce, tout en songeant. Il se rappelait que lui-même n'avait pas dormit cette nuit-là... Pourtant les Hunger Games n'était pas le lendemain mais bien plus tard. 



Lune du Printemps de l'Espoir, 25ème jour, au matin...
  Reijan s'étira, il s'était réveillé il y a quelques instants. Il ne s'attarda pas et se hâta de réveiller Esprit Divin et Nuage de Fougère. Les deux chats grognèrent lorsque Reijan les réveilla. Ils se levèrent et Reijan dit:

Je vois que vous avez dormi! C'est bien! Suivez-moi, il est temps de vous préparez.

Il quitta la pièce et, suivit des deux chats, dans les vestiaires. Là-bas deux chats avait préparé les douches. Une douche pour chaque chat. Reijan fut surpris lorsqu'il vit qu'aucun des deux chats ne grognèrent lorsque l'eau leur tomba sur le visage. Le temps passa à toute vitesse. Les deux stylistes s'occupaient des leurs teintures, un beau rouge sang apparut sur le pelage. Le coach fut satisfait lorsqu'il constata que son costume allait parfaitement au deux chats. C'est lui-même qui l'avait créé. Cela représentait avec perfection leur Clan. Les deux tributs paniquèrent lorsqu'ils virent que leur queue prenait feu. Encore un effet du Clan Suprême.

Ne vous inquiétés pas ce sont de fausses flammes, elles ne vous feront rien!

Il n'avait pas l'impression que son explication avait rassuré les deux jeunes. Il dit d'un voix rassurante:

Bon la parade ne va pas tarder à commencer. Vous allez monter sur ce char, ne vous inquiétez pas! Là aussi ce ne sont pas de vraies flammes.


Les deux chats montèrent dans le char. La voix Astear résonna dans le micro.

Bonjour et bienvenue chers membres du clan Suprême ! Nous sommes rassemblés aujourd'hui afin d'admirer notre tributs pour cette édition des Hunger Games, préparés au mieux ! Je vous invite donc à présent à découvrir la tenue qui représentera le clan des Flammes Ardentes pour cette parade !

La musique et les lumières démarrèrent. Il dit un dernier conseil avant qu'ils ne partent:

Surtout! Souriez! Et faites bonne impression!

Le char démarra et une ambiance ardentes flotta sur les deux tributs du Clan des Flammes Ardentes.







© codage by Lou'
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (L1) La parade des tributs !   Lun 22 Juil - 16:55

Pfff...
J'avais mal dormi. J'allais bientôt mourir. Rien n'allait. En en plus, voilà qu'on voulait m'enflammer.
Après avoir mangé un petit peu la veille au soir, je m'étais couchée et j'avais eu un mal fou à m'endormir. Des questions, toutes sans réponses, tourbillonaient dans ma tête. Combien de temps allais-je survivre ? Aurais-je des alliés ? La seule pensée d'être tuée m'était insupportable... 
Je venais à peine de m'endormir après de longues heures à tourner en rond, quand Reijan me réveilla. Je grognai, et Esprit Divin fit de même. Le coach nous emmena sous une sorte de cascade, et l'eau dégoulina sur mon pelage. Je n'eus même pas la force de protester, lasse.
Je ne protestai pas non plus quand les stylistes commencèrent à teindre mon pelage en rouge sang. Que m'arrivait-il ? 
Par contre, quand ma queue s'enflamma, ce fut de trop.

Non mais ça va pas ?! J'ai encore envie de vivre moi, même si j'en ai plus pour longtemps !

Je savais que je n'aurais même pas mal, mais protester me rassurai. Après une bonne dispute cependant, je me résignai à sortir comme ça. Je montai donc sur un char lui aussi enflammé, tandis que l'autre, là-bas, entamai son discours que je pouvais réciter par coeur.
Lorsqu'il nous appela, le char se mit en route, et je n'entendit que la dernière phrase de mon coach :

Surtout! Souriez! Et faites bonne impression!


Tu parles... Juste pour le plaisir de le contrarier, je m'appliquai à regarder mes pattes, l'air grognon. A quoi bon plaire à ces imbéciles ? De toute façon, ils étaient bien trop occupés à regarder les Flammes qui nous entouraient pour prendre en compte mon manque enthousiasme ...
Lorsque le char quitta la place, je n'avais pas croisé le regard d'un seul de ces idiots. Et toc !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (L1) La parade des tributs !   Ven 26 Juil - 17:09




Muzicons.com




Parade pathétique.



Les participants aux HG - Le Clan Suprême




C
onfusion. Tourbillon étrange d’événements imprévues mais pourtant familier prenant vie devant mes yeux sec. Sec de toute larmes car mon destin était sceller. La mort par l'eau avait était choisis pour moi. Qu'elle honneur que d'être un Guérisseur ! Tu parle, savoir ce genre de choses ne va pas m'aider à gagner....bien au contraire. Au moins, nul stresse ou peur rodait autour de moi. Mon âme était aussi sûre que le Clan des Astres du Passé. Je ne comprend pas bien ce qui se passe autour de mon être. C'est comme sur les écrans sauf que cette fois c'est moi qui est observé anxieusement et non le contraire...pas de chance ! Je me rend soudain compte qu'un chat aussi étrange que ses compatriote Reijan me souffle la dernière part censé de ma tête me fixe, attendant que je fasse quelque chose. Mon regard suis le siens et j’aperçois une souris devant moi. La seconde d'après je me demande si je l'ai imaginé ou mangé si vite que je n'ai rien compris. Je m'en moque bien, de toute façon je suis  perdu, je sens ma conscience sombrer dans la folie. Une voix parvient tant bien que mal à se frayer un chemin dans mon oreille.  

Vous voilà ici au vestiaire ou salle de relooking de l'Alaywen. Ici vous serez lavés, chouchoutés et relookés. Car demain un peu après l'aube la parade des tributs commencera. Le relooking va commencé demain, pas mal de temps avant l'aube. Vous serez réveillés tôt donc mieux vaut que vous vous couchiez tôt. Suivez-moi, je vais vous montrer les chambres.  

Et-ce normal que de sa bouche sorte un fumet bien plus appétissant que celle de mon compagnon de Clan, prouvant qu'il avait mieux mangé que nous ? J'imagine que oui et ne fait aucun commentaire sur ce manque de respect évident. Le matou coloré baisse encore plus dans mon estime lorsqu'il s’étonne que nous le suivions. Je suis peu être perdu mais pas sourd pourtant ! Nous arrivâmes dans une pièce où trônait deux majestueuse sculptures d'acier pariés de toutes sortes de pierres précieuses et recouvertes par des tas de tissus multicolore d'une très grande qualité. Je pense pouvoir nommer ces œuvres d'art des lits.

Ce ne sont que des chambres pour la parade de demain, c'est-à-dire que demain soir vous dormirez dans vos vraies suites. Bon maintenant dormez! Je vous voies demain matin. À demain et ne stressez pas mais dormez vraiment!  

Stresser ? Qu'es-ce que cela signifie ? J'ai déjà oublié...ba, mieux vos ne pas connaître quelque chose si on ne doit pas le faire. Je jette un coup d’œil à mon partenaire. Décidément, elle allait avoir du mal à dormir ! Pour ma part, dès que ma tête commis l'erreur de toucher la couverture plus douce qu'un duvet de chaton je perdu connaissance, m'abandonnant à une longue suite de rêves morbides.



...
L'eau est partout.
Elle m'entoure.
C'est une sphère parfaite.
Un enfer aqueux.
Des bouches en sortent.
Suivi de griffes.
Puis de deux yeux rouge sang.
Je me vois transpercer.
Je meurs.
Je souffre.
Je tombe.
Toujours plus bas.
Dans le néant.
J'ouvre les yeux, de nouveau en vie.
Encore une fois, ceux liquide m'entoure.
Il constitue la majeur partie de mon champ de vision.
Il s'engouffre entre mes dents.
Il m'étouffe.
De nouveau, je mers.
Souffre.
Déchire toi.
Torture toi.
Éclate en mile morceaux.
Souffre.
Souffre. Souffre. Soufre. Souffre Souffre Souffre SouffresouffresouffresouffreSOUFFRESOUFFRESOUFFRE !!!!!!
...


Un léger coup de patte dans les côtes me réveille.Je grogne pour indiquer que je suis parfaitement apte à me lever et m'assoie près du gros chat.

Je vois que vous avez dormi! C'est bien! Suivez-moi, il est temps de vous préparez.

Bien. S'il le faut. De toutes façon je vais mourir. Il nous fait prendre une douche et je ne peu m'empêcher de frémir lors de mon contacte avec l'eau, suite à mon cauchemar de l'autre nuit. Puis mon beau pelage ébène ainsi que mon oreille blanche que j'adorais fût recouvert d'une couche de sang. Non. D'une peinture y ressemblant. Je ne pu que sursauter lorsque ma queue pris feu. C'est l'humidité qui devait me prendre ma vie, pas les flammes !

Ne vous inquiétés pas ce sont de fausses flammes, elles ne vous feront rien!

J'Haussais les épaules, peu convaincu. De toute façon, ça n'avait aucune importance pour moi.

Bon la parade ne va pas tarder à commencer. Vous allez monter sur ce char, ne vous inquiétez pas! Là aussi ce ne sont pas de vraies flammes.



On n'a pas le choix de toutes façon, non ? Je montais sans rechigner et dédaigné même lui offrir une faible sourire. Après tout, il ne voulait que notre victoire et le pauvre n'avait obtenue qu'un Guérisseur sur de mourir et une Apprentie. La voix d'Astear retenti de par et d'autre de la pièce.

Bonjour et bienvenue chers membres du clan Suprême ! Nous sommes rassemblés aujourd'hui afin d'admirer notre tributs pour cette édition des Hunger Games, préparés au mieux ! Je vous invite donc à présent à découvrir la tenue qui représentera le clan des Flammes Ardentes pour cette parade !

La musique envahie tout le stade. Les lumières étincelèrent et le char s’enflamma, faisant soudain penser à un phénix avec les deux ailles flamboyantes sur le côté et la tête d'oiseau grande ouverte en un cris silencieux devant. Du beau travail.  

Surtout! Souriez! Et faites bonne impression!

Je ne saurais jamais pourquoi mais je me tiens bien droit sur le char te lorsqu'il entra dans le stade je levais ma tête vers le publique pour lui offrir le plus beau de mes sourire. après tout, pourquoi ne pas m'amuser un peu avant ma mort ? J'apperçut un journaliste tenant son micro près  de nous et lui fit signe de me le lancer. Il hésitât quelque peu avant de m'obéir. Il ne fût pas déçut.

Je chuchoté à l'oreille de Nuage de Fougère les mots suivant :

Nous sommes des phénix. des lions. Pour ma part, je n'ai pas la moindre chance de survivre aux jeux mais je ferais de mon mieux pour que la victoire te revienne. Montre donc avec moi qu'elle est ton meilleur rugissement, impressionne-les ! Et surtout dit ces mots en même temps que moi : ...


Elle acquiesça puis nous hurlâmes en cœur.


GGRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR....!!!!!!


Tous le monde nous contempla, bouche-bée. Un sourire arrogant sur les lèvres je dit, accompagné par l'Apprentie :

Vous êtes avec nous ?

Le publique : Oui..!!

Vraiment ? je ne vous entends pas !

Le publique : OUUUUUUUUUUIIIIIIIIIIIIII !!!!!!!

J'hochais la tête, satisfait puis attrapé la patte de Nuage de Fougère pour la brandir vers le ciel et continuais seul.


Voici Nuage de Fougère, le Phénix ! ne vous fiez pas à son apparence, elle va vous étonnez !


Le publique était littéralement pendu à mes lèvres.

Car elle va gagner, et ça grâce à vous !!


le publique : OOOOOOOOUUUUUUAAAAAAAAIIIIIIIIIII !!!!!!

je rendis le micro au journaliste. Je fit un clin d’œil à la petite  chatte.

A présent, tu les as tous dans la poche !



Crédit: Destiny
Revenir en haut Aller en bas
Aera
Chat actif
Chat actif
avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 16/07/2013

MessageSujet: Re: (L1) La parade des tributs !   Ven 2 Aoû - 11:47

25 ème jour matin
Je m'étirais c'était l'heure de se lever et d'aller réveiller les dormeurs. Je marchais assez rapidement mais avec grâce ma cape bleue sur le dos, confiante. J'entrais dans la suite de la montagne escarpée. Tirait les rideaux.

-Debout c'est l'heure ! J'espère que vous avez bien dormi, si ce n'est pas le cas tampis pour vous !

Il poussèrent un petit cris de mécontentement a cause du réveil assez brutal. C'était normal. Ils se réveillèrent et s'étirèrent.

-Bien maintenant suivez-moi

Ils me suivirent avec peine. Nous arrivions dans la salle des stylistes.

-Maintenant je vous laisse entre les mains de nos stylistes, laissez-vous faire, montrez-vous gentil surtout, faites bonne impression c'est très important !

Je m'éloignais en les observant du coin de l'œil. Ils suivirent mon conseil. Puis les stylistes leur mirent la teinture marron et les trompes l'œil effet rochers. J'étais contente tout à fait l'effet que cela devrait avoir. J'étais satisfaite. Première tenue terminée. Ensuite je les plaçait sur le char pour voir si il ne manquait rien. C'était bon. Dans la fumée de l'éboulis des stylistes cachés dans le char le ferait la teinture verte et leur mettrait les fleurs. Tout était parfait maintenant on se diriger vers l'endroit ou se passerait la parade. Le char derrière nous. Nous arrivions enfin à l'Aleyween (désolé pour cet orthographe --' ), le clan des flammes ardentes était prêt a partir avec les tributs. Ensuite ce serait à notre tour. Je leur rappellais les principales choses a se rappeller pour la parade :

- N'oubliez pas ! Le sourire, le salut a la foule ! La fumée vous donnera 1minute 30 pour le changement des stylistes vous changerons pendant cette minute n'ayez pas peur de l'éboulis il surviendra a mis parcourt ! Voilà je crois que c'est tout.

Aeradus prit la parole : Bonjour [...] parade !

Puis le char des flammes ardentes parti et fit l'ouverture.

-A nous ! N'oubliez pas ce que l'on a repeter !

Il hocherent la tete et monterent sur la corniche du char. Il s'eloignait ...
Revenir en haut Aller en bas
Nuage d'Espérance
Chat actif
Chat actif
avatar

Surnom : Dans les méandre de mon esprit tourmenté, déchiré entre deux personnalités...
Messages : 134
Date d'inscription : 13/05/2013

Votre chat
Âge du félin: 6 lunes.
Barre de vie:
185/200  (185/200)
Hunger Games:

MessageSujet: Re: (L1) La parade des tributs !   Lun 19 Aoû - 9:54

Il fait sombre...je suis dans un univers de noir et de chaos absolu. Mais ou suis-je exactement? Dans le néant? Peut être. Je sais que je suis en train de rêver, ce qui est très étrange, je sais que je rêve, mais je ne parviens pas à contrôler mes actions. Je suis en quelque sorte spectatrice de mon propre corps, mais pas de la même manière qu'avec la bête, c'est beaucoup plus marqué ici. J'ai l’impression d'être un fantôme, et de veiller sur mon corps qui n'a pourtant pas l'air plus mort que cela. Puis passé ce moment de prise de conscience, je remarque l'endroit ou je me trouve. Ce qui m'avais semblé noir et sombre n'était en réalité qu'un paysage de nuit. Une nuit sans lune, sans lumière. Je ne parvenais à rien détailler précisément, tout resté dans le flou, l'incertitude. Et je n’aimai pas cela du tout. Au bout de quelques minutes d’errance, je sent une présence lointaine. Lointaine mais cependant toute proche. Il y a quelqu'un caché tout près, qui veut passer inaperçu, qui semble m'observer. Je décide de ne plus bouger d'un poil. Je me plante au centre d'une clairière, et attend qu'elle se montre, cette personne qui semble me surveiller. J'ai d'être resté la une éternité. Le temps semble perdre sa consistance, ne plus s'écouler de la même manière. Au bout d'un moment, j’entends quelqu'un qui s'approche, lentement pour ne pas être vu, dommage, il a sous-estimé mes capacités, et allé en payer le prix. Maintenant. Lorsque je le sent derrière moi, tout près, je me retourne brutalement et lui décoche un coup de patte sur le museau, du sang s'échappe abondamment de la blessure, mais l'autre ne semble pas s'en préoccuper. Toute son attention reste fixée sur moi. Je vois les intentions meurtrière dans son regard, je comprends alors qu'il ne renoncera pas avant de m'avoir tué. Ce qui est bien dommage, puisque je n'ai pas prévu de mourir aujourd'hui. S’ensuivit un combat à mort, il était fort, plus que moi, mais ne se servait pas de sa tête, c'est ce qui causa sa perte. Part un ingénieux assemblage de mouvement, je parvenais à me positionner au dessus de lui, pour quelques secondes seulement, mais elles me suffirent amplement. Je faisais glisser mes griffes dans son cou, les enfonçant sauvagement, je les laissées la jusqu'à ce que mon adversaire ne bouge plus d'un poil, que sa respiration s’arrête, qu'il meurt.
Lorsque je levait les yeux, des chats d'une multitude de couleurs différentes et insolite me fixaient. Il étaient heureux apparemment que j'ai tué ce chat. Pourtant je ne l'avais fait que pour défendre ma vie...Mais mon esprit me soufflait que j'avais étais habilement manipulé. C'est seulement maintenant que je me rendais compte de l'atrocité que j'avais commise, je n'avais pas seulement tué, j'avais laissé la bête prendre le contrôle, totalement et entièrement, c'est pour cela qu'il me semblait être si loin de mon corps...
Les chats au dessus de moi, riaient, ils exultaient de leur victoire, mais je ne voulais pas les laisser gagner deux fois, je relevais la tête et souriais. Je leur riais au nez, comme si je me fichais des événements survenu à l'instant, alors qu'au fond de moi, une petite chatte noire criais de douleur, de souffrance, de cette incertitude qui la consume jour après jour. Pourtant malgré ses larmes, elle garde la tête haute, elle ne perd jamais espoir. Cette chatte c'est moi, et ce rêve c'est le mien.


-Debout c'est l'heure ! J'espère que vous avez bien dormi, si ce n'est pas le cas tempis pour vous !

Notre coach tire d'un coup sec les rideaux, je crois que c'est cette lumière nouvelle qui m'a tiré de ce rêve si étrange, mais pas tant que sa finalement. Je crois après réflexion que c'était un présage, les Hunger Games vont tenter de me changer en une personne que je ne suis pas, il va falloir que je sois forte pour y résister. Et comme si cela ne suffisais pas, moi je dois me battre contre ce démon intérieur, j'adore ma vie !
Je ne pu m’empêcher de pousser un petit cri pitoyable lorsque le soleil atteint mes yeux, brûlant ma rétine. Je détournais vivement la tête.  

-Bien maintenant suivez-moi

Je me sortais du nid étrange dans lequel nous avions passé la nuit. Très différent de ceux que nous avons dans la forêt. Mais tout aussi confortable. Je m'étirais longuement avant de suivre Aera. Qui nous mena droit vers la salle des stylistes. Sans passer par la case petit déjeuné, j’entendis mon ventre gargouiller dans la pièce, mais personne ne sembla le remarquer, ou alors ils tinrent leur langue.

-Maintenant je vous laisse entre les mains de nos stylistes, laissez-vous faire, montrez-vous gentil surtout, faites bonne impression c'est très important !

Je faisait ce qu'on me disais sans grand enthousiasme, je me réservé pour la parade. Mais cependant j'écoutais toujours tout, on ne sais jamais des informations intéressante peuvent s’échapper à tout moment ! Les stylistes nous préparèrent selon les souhaits de notre coach, tout était enfin parfait.

-N'oubliez pas ! Le sourire, le salut a la foule ! La fumée vous donnera 1minute 30 pour le changement des stylistes vous changerons pendant cette minute n'ayez pas peur de l'éboulis il surviendra a mis parcourt ! Voilà je crois que c'est tout.

J'étais prête à donner le meilleur de moi même pour cette parade, c'est ici et maintenant que les autre auraient une impression de qui je suis. Je comptais leur plaire. Même si je sais que pour cela je vais devoir me perdre un peu moi même, je les déteste tous pour ce qu'ils vont m'obliger à faire, mais je sais aussi que dès que je pourrais ne plus faire semblant beaucoup vont être déçu en se rendant compte de la vérité. De qui je suis vraiment, que tout ceci n'était qu'une horrible comédie, j'attends ce moment avec grande impatience, il arrivera soit par ma victoire, soit par ma mort, mais je le sais, qu'au fond de moi, je pourrais rester la même, du moins en grande partie.

Aeradus fit son discours comme chaque années, je l'écoutais d'une oreille distraite, c'est comme si je le connaissais par cœur ce discours...
Peux après le char des Flammes Ardentes avança, puis Aera nous donna encore quelques conseils de dernière minute juste avant que notre char s’élance à son tour.
Je plissais les yeux un instant, le temps qu'Ils s'habituent à la vive lumière ce dette salle dans laquelle nous nous trouvions à présent. Le char n’avançait pas très vite, il fallait que tous puisse nous voir. Mais dès que notre char entra en lumière, le grondement de la foule s'était tu. Tous avez les yeux fixaient sur notre char, je sais ce qu'ils cherchent. Les tributs, nous, tout simplement. Les trompes l’œil fonctionnent à merveille, personne ne se doute de notre présence, jusqu'au moment ou je fais un mouvement, discret mais bien visible le silence se fait alors excité, les murmures commence à reprendre tout doucement, puis dès que je bouge vraiment, c'est un tonnerre de miaulement. Tous nous fixe impressionne par l'effet de nos costume, je remercie intérieurement Aera pour tout, grâce à elle nous sommes le centre d’intérêt de la parade.  Je regarde Cœur de Forêt et lui fait un clin d’œil discret, qui pourtant n'échappa à personne. Tous fixaient notre char, hurlaient à notre passage, nous lançaient diverse choses. J'attrapé au vol une magnifique rose noire, lancée par un chat couleur orange. Je le remercier de signe de tête, ce qui apparemment lui plu beaucoup.
La foule ne se lassait pas, mais lorsque nous avons effectuais le changement de costume, c'était pire. Le hurlement était tellement fort que j'ai cru défaillir, mais je me retint à temps. Personne ne sembla remarquer cette faiblesse. Bien heureusement. Ma rose noire était devenu blanche, je la tenais près de ma tête, elle faisait ressortir mon œil rouge, qui semblait fait de sang pur. J'avais refusais qu'on m'en change la couleur, il faisait partie de moi, au même titre que l'autre. Sa couleur n'était plus un problème pour moi depuis bien longtemps. Et puis peut être bien que les membres du Clan Suprême l’apprécierons...
Je saluais la foule de tout les côtés, répondais au exclamations, souriais tout le temps...
La parade, je crois que je l'ai bien réussi, je crois avoir quelques personne qui pourraient me soutenir...Mais le prix à payer est bien élevé.
Au fond de moi, je souffre de cette transformation soudaine, ce n'est pas moi cette personne qui plaît tant au autre, mais c'est une marionnette que je contrôle pour pouvoir rester en vie. Tant que j'ai conscience de cela, sa pourra aller, mais il ne faut surtout pas que je l'oublie, les conséquences en seraient désastreuses...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Hymaeda
P'tit nouveau
P'tit nouveau
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 23/06/2013

Votre chat
Âge du félin:
Barre de vie:
200/200  (200/200)
Hunger Games:

MessageSujet: Re: (L1) La parade des tributs !   Lun 2 Sep - 13:43




La parade des tributs !



A vous d'entrez en scène. Part 1 : La Préparation.

Les jours avaient passés, depuis le tirage au sort, et je commençais à mettre au travail, sachant que la parade n'était plus que pour une poignée d'heures. Je crois bien que j'étais aussi anxieuse que mes tributs. Et pour cause, je ne voulais pas les voir mourir.. Alors cette fois, peut être plus que les autres, je m'acharnais. Ils avaient des choses à faire, à finir, bien qu'au final, un des deux mourrait obligatoirement. Je secouais la tête, ne voulant garder que le meilleur. J'avais concocté quelque chose dont on se souviendrait certainement. Je m'octroyais une petite pause, avant d'aller chercher Griffe de Sang et Nuage de l'Aube pour leur expliquer la situation. Je les installaient dans la salle pleine de miroir, leur disant;

- Alors, la première étape est faite, votre entrée ici, maintenant, on passe à la seconde, votre présentation aux autres.

D'un ample mouvement de la queue, je désignais la salle.

- Vous voici dans une pièce de l'Alaywen, c'est là qu'on s'occupera de vous avant la parade. Nous allons tout faire pour que vous restiez en vie le plus longtemps possible, alors ne laissez pas passer cette chance. Le mieux pour vous et d'écouter les conseils que nous avons a vous donner. Il faut continuer de jouer le rôle. Souriez, ayez l'air décontracté, confiant. Après, pour les personnages a jouer, on va voir ça plus tard, en attendant, il faut que vous vous démarquiez du lot. Et vos costumes vous y aideront surement.

Je prenais une petite inspiration, cette longue réplique m'ayant essoufflée. Maintenant, je leurs disaient de me suivre, d'un signe de la queue, pour leur montrer les chambres. Une de chaque côté de la pièce, pour faciliter leur "transformation", ainsi, juste à côté de la salle, les changer serait plus simple.

- Bon, voici vos chambres en attendant la parade, il va falloir que vous essayez de dormir, mais surtout, ne vous prenez pas la tête avant le jour J, vous aurez bien assez de choses à penser.

Plusieurs chats aux couleurs insolites entrèrent, et je leur donnais le feu vert, expliquant rapidement aux deux tributs qu'on avait besoin de mensures supplémentaires pour que tout soit prêt pour le lendemain. Ceci fait, je renvoyais les stylistes dans une autre salle, leur demandant de m'attendre, je voulais orchestrer les dernières finitions. J'offrais ensuite un sourire aux deux chats, avant de leur souhaiter une bonne nuit, et de tenter de les rassurer une dernière fois pour le lendemain.
Moi, j'avais encore du pain sur la planche, le moment de me coucher n'était pas encore venu..





La parade des tributs !



A vous d'entrez en scène. Part 2 : Nous y sommes.

Je me réveillais tôt, et m'assurais que tout était prêt.. Je soupirais d'aise en voyant les costumes ainsi achevés. Quelques retouches au dernier moment, les améliorations de dernières minutes, les conseils, j'avais déjà tout en tête. Parlant quelques instants avec les stylistes, je surveillais le soleil du coin de l’œil, m'assurant ainsi que le temps ne passais pas trop vite. Nous nous mîmes d'accord, mes deux tributs ayant le pelage gris, les choses seraient plus simples pour les costumes. Après un regard entendue avec les deux femelles, je filais réveiller mes deux protégés, le faisant le plus doucement possible, connaissant le trac qui monte, le manque de sommeil. Avec chacun, j'essayais d'élaborer une stratégie, un personnage. Il fallait travailler ses atouts, sa personnalité. On ne changeait qu'à l'extérieur, le reste, on le protégeait, on le préservait pour l'après, pour la suite, la vie. Il fallait jouer sur la pitié des spectateurs, sur ce qu'ils avaient envie de voir. Ce qu'ils voulaient, ils le trouveraient. Les amenant dans la pièce centrale, je les laissaient entrer dans les cabines qui leurs étaient destinés. Là, ils se firent laver, pomponner, enfin bref, la base du costume. Une fois prêt, ils sortirent des cabines, et on les fit se sécher, avant de commencer vraiment le costume. Je leurs expliquais comme je le pouvais ce que nous avions prévu;

- Alors, le clan des Rêves Pâles, ça laisse pas mal de pistes à explorer, alors, cette année, on a décidé de penser à quelque de chose de nouveau. Au lieu d'imaginer un rêve bien précis, ou quelque chose comme ça, vous allez représentez le rêve, dans sa globalité. Et pour ça, on va vous faire ressembler aux chats des Astres du Passé, tout en projetant au sol et sur les côtés des ombres, des images. La lumière sera coupée, et on lancera la brume, le char ressemble à une espèce de gros nuage de brumes, avec comme des mots entremêlés dedans, qui bouges. De toute façon, vous verrez bien le résultat. Une chose est sûre, ça va être sensationnel. Mais surtout, n'oubliez pas, faites vous remarquer. Sans sortir de votre personnage, répondez a un mot d'ordre dans vos actions, on ne sait pas ce que les précédents tributs on put faire ou dire, alors surtout, n'hésitez pas, mettez les dans votre poche, quelque soit la façon dont vous le faites.

Une fois mon long monologue accomplit, nous commencions par appliquer de la poudre blanche sur leurs pelages, ils devaient avoir l'air pâles, fantomatiques, avoir des airs de rêve. Ensuite on leur faisait enfiler la combinaison transparente, qui reflétait les ombres, et surtout, qui était parsemée de petites étoiles, des étoiles qu'on trouve dans le ciel, la nuit. Ces étoiles bougeaient, mais on voyait plus le blanc et les nuances de grises, comme prévu. Avec un fond de ciel d'été, sans nuages, dans le noir, avec comme seul éclat celui qu'ils diffuseraient, le rendu serait magnifique. Au fur et a mesure du temps, le costume avançait, et, au final, nos deux chats étaient splendides. Nous avions choisis d'accentuer le doré des yeux de Nuage de l'Aube, lui donnant un air déterminé malgré son jeune âge, un air de battante. La lumière dorée aurait fait faire un pas en arrière a n'importe qui, tant l'étrange se mêlait à l'insolite. Un revenant n'aurait pas été si bien fait. Après, pour Griffe de Sang, nous avons décidés de mettre en valeur ses muscles, sa carrure, de lui donner une certaine prestance et du charisme, nous avions aussi ajouté une nuance rougeâtre au niveau de ses griffes, donnant l'impression qu'elles étaient maculées de sang. Quelques mèches de cheveux, enroulées sur elle-même, de différentes teintes de grises, d'argentés, de blancs et de dorés faisaient comme des cheveux à la jeune apprentie, qui était encore plus belle. Ça la grandissait, la rendait attirante. Quand les draps qui recouvraient les miroirs tombèrent, les deux chats ne se reconnaissaient plus. J'espérais qu'ils arriveraient à se débrouiller pour suivre le plan établit plus tôt, pour prendre des initiatives, pour se rendre indispensable auprès du public. Je les amenais au char, pleins de brumes, renvoyant des éclats dorés et argentés, argentés comme l'éclat du grand mâle, doré comme celui de la belle chatte. Leur donnant de derniers conseils, je les encourageais à donner le meilleur d'eux-même, c'était le moment de se donner une image, de faire leurs preuves devant les futurs sponsors. Le char avançait doucement, la salle retenait son souffle, attendant. Je fermais les yeux, leur rappelait d'utiliser le plan et leur souhaitais une dernière fois bonne chance, avant que tout ne commence..

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lueur de l'Aube
Chat actif
Chat actif
avatar

Surnom : Lumy/Auby
Messages : 200
Date d'inscription : 21/02/2013

Votre chat
Âge du félin: 11 lunes
Barre de vie:
200/200  (200/200)
Hunger Games:

MessageSujet: Re: (L1) La parade des tributs !   Lun 2 Sep - 21:48

Le temps était passé si vite depuis leur arrivée. Enfin, il était également passé lentement. Lentement et vite, c'était comme ça le temps. En particulier lorsque c'était un moment spécial. Car Nuage de l'Aube avait déprimé tout le long. Elle était resté prostrée dans sa chambre, sur son lit, à tourner et retourner dans sa tête ses passages de sa courte vie d’apprentie. Puis elle avait montré quelques signes de provocation, laissant sa fourrure en bataille pour se présenter devant ses coachs, lors des dîners... Puis, petit à petit, elle s'était redressée, et avait gagné en assurance. Elle avait décidé que sa vie ne se finirai pas ainsi, elle devait montrer qu'elle ne laissait pas abattre par les horribles manières du Clan Suprême, que rien ne l'empêcherait de baisser les yeux. Ainsi, chaque jour elle reprenait du poil de la bête, elle pris sur elle pour faire cesser ses cauchemars, et elle se retrouva face à son coach assez en forme, mais surtout décidée à affronter son destin correctement. Elle écouta attentivement (pour la première fois !) ce que Hymaeda leur disait, à elle et Griffe de Sang.

- Alors, la première étape est faite, votre entrée ici, maintenant, on passe à la seconde, votre présentation aux autres. Vous voici dans une pièce de l'Alaywen, c'est là qu'on s'occupera de vous avant la parade. Nous allons tout faire pour que vous restiez en vie le plus longtemps possible, alors ne laissez pas passer cette chance. Le mieux pour vous et d'écouter les conseils que nous avons a vous donner. Il faut continuer de jouer le rôle. Souriez, ayez l'air décontracté, confiant. Après, pour les personnages a jouer, on va voir ça plus tard, en attendant, il faut que vous vous démarquiez du lot. Et vos costumes vous y aideront surement. Bon, voici vos chambres en attendant la parade, il va falloir que vous essayez de dormir, mais surtout, ne vous prenez pas la tête avant le jour J, vous aurez bien assez de choses à penser.

Très bien. Sans discuter, Aube entra dans la salle indiquée. Elle y trouva un coussin richement décoré où dormir. Elle s'y roula en boule et fit un exercice de décontraction de son invention. Inspire, expire... Elle fini par s'endormir...
Pour se réveiller, assez reposée, avec l’impression de n'avoir dormi qu'une seconde. Hymaeda les accueillis avec un nouveau long discours :

- Alors, le clan des Rêves Pâles, ça laisse pas mal de pistes à explorer, alors, cette année, on a décidé de penser à quelque de chose de nouveau. Au lieu d'imaginer un rêve bien précis, ou quelque chose comme ça, vous allez représentez le rêve, dans sa globalité. Et pour ça, on va vous faire ressembler aux chats des Astres du Passé, tout en projetant au sol et sur les côtés des ombres, des images. La lumière sera coupée, et on lancera la brume, le char ressemble à une espèce de gros nuage de brumes, avec comme des mots entremêlés dedans, qui bouges. De toute façon, vous verrez bien le résultat. Une chose est sûre, ça va être sensationnel. Mais surtout, n'oubliez pas, faites vous remarquer. Sans sortir de votre personnage, répondez a un mot d'ordre dans vos actions, on ne sait pas ce que les précédents tributs on put faire ou dire, alors surtout, n'hésitez pas, mettez les dans votre poche, quelque soit la façon dont vous le faites.

Ainsi Aube se laissa maquiller, déguiser, et tout et tout, sans broncher. Elle fit de son mieux pour ne dire, même lorsqu'elle sentit qu'on lui modifiait les yeux, et qu'on mettait tout et n’importe quoi dans sa fourrure qu'elle entretenait de son mieux depuis si longtemps.
Puis on les fit monter sur un char étrange. Aussitôt un panache de brume jaillit. Et ils arrivèrent devant le public. Une longue acclamation monta des tribunes. Nuage de l'Aube salua la publique, un sourire au lèvres. Tout se passa comme dans un rêve, c'est la cas de la dire, et finalement Nuage de l'Aube rentra dans les coulisses pas si désespérée que ça. Il avaient eu une longue ovation qui donnait du courage. Après tout, tout le Clan Suprême voulait-il l'exécution de tant de chatss tout les ans ?

_________________
Un chat simple et innocent mais assoiffé de vengeance n'est un chat simple qu'à première vue...  Twisted Evil



Merci Naissante, c'est teeellement booooo *O*:
 


Et merci ma neigouille ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (L1) La parade des tributs !   Mar 3 Sep - 19:37

Enfermés dans une immense salle remplie de miroir aux côtés de leur coach, Hymaeda, Griffe de Sang et Nuage de l'Aube avaient la boule au ventre. Ils savaient tout les deux que l'heure de la parade approchait à grands pas. Ils seraient bientôt tout deux lâchés dans le public sur leur char, symbolisant à eux-deux le Clan des Rêves Pâles tout entier.

- Alors, la première étape est faite, votre entrée ici, maintenant, on passe à la seconde, votre présentation aux autres.

Lança alors Hymaeda.

- Vous voici dans une pièce de l'Alaywen, c'est là qu'on s'occupera de vous avant la parade. Nous allons tout faire pour que vous restiez en vie le plus longtemps possible, alors ne laissez pas passer cette chance. Le mieux pour vous et d'écouter les conseils que nous avons a vous donner. Il faut continuer de jouer le rôle. Souriez, ayez l'air décontracté, confiant. Après, pour les personnages a jouer, on va voir ça plus tard, en attendant, il faut que vous vous démarquiez du lot. Et vos costumes vous y aideront surement.

Se démarquer du lot ? A quoi bon ?Ils étaient tout deux voués à une mort subite... Cela ne servait à rien de se voiler la face: le Clan, des Rêves Pâles n'avait pas gagner les Hunger Games depuis au moins 50 lunes et ce n'est pas maintenant qu'il reprendra le flambeau. Griffe de Sang suivi alors le coach dans une salle séparée en trois parties: Deux parties pour dormir et une au milieu, remplie de vide.

- Bon, voici vos chambres en attendant la parade, il va falloir que vous essayez de dormir, mais surtout, ne vous prenez pas la tête avant le jour J, vous aurez bien assez de choses à penser.

Tu m'étonnes ! Pensa Griffe de Sang. Après la pseudo consolation d'Hymaeda sur leur situation, Griffe de Sang prit place dans le coussin doré installé dans sa chambre et s'y endormit illico. Son sommeil ne fût bizarrement accompagné d'aucun rêve insolite et inimaginable. Le lendemain, réveillé par l'entrée de leur coach dans la chambre, Griffe de Sang s'étira et s'extirpa de son lit où il avait dormi comme un loir...

- Alors, le clan des Rêves Pâles, ça laisse pas mal de pistes à explorer, alors, cette année, on a décidé de penser à quelque de chose de nouveau. Au lieu d'imaginer un rêve bien précis, ou quelque chose comme ça, vous allez représentez le rêve, dans sa globalité. Et pour ça, on va vous faire ressembler aux chats des Astres du Passé, tout en projetant au sol et sur les côtés des ombres, des images. La lumière sera coupée, et on lancera la brume, le char ressemble à une espèce de gros nuage de brumes, avec comme des mots entremêlés dedans, qui bouges. De toute façon, vous verrez bien le résultat. Une chose est sûre, ça va être sensationnel. Mais surtout, n'oubliez pas, faites vous remarquer. Sans sortir de votre personnage, répondez a un mot d'ordre dans vos actions, on ne sait pas ce que les précédents tributs on put faire ou dire, alors surtout, n'hésitez pas, mettez les dans votre poche, quelque soit la façon dont vous le faites.

C'est comme si c'était fait ! Griffe de Sang savait exactement ce qu'il allait faire, et il le montrerait devant tout les spectateurs. Tout le monde le connaitrait... Hymaeda fît rentrer les stylistes, qui les pomponna. Après le lever de miroir, Aube et Sang ne se reconnaissait plus. Nuage de l'Aube avaient des rajout de poils qui faisaient pensé à une crinière derrière sa tête, elle avait aussi les griffe rouge et des étincelles plein les yeux. Tout deux avaient un costume pâles avec des reflets d'ombres et des étoiles partout. C'est bouche bée que Griffe de Sang découvrit son reflet.Hymaeda, plutôt fière du résultat, les fît alors monter sur ce qui serait leur char pour la parade. Une fois entrés en scène, il vît au moins un millier de chats l'acclamé et crier leur nom, trouvés sans doute sur le programme. C'est à cet instant que Griffe de Sang décida de pousser un rugissement hors du commun, un rugissement digne d'un lion lui même. Le public resta surpris un instant et se remit à crier une seconde après, histoire de garder le rythme sûrement. Le char rentra alors dans les coulisses et les cris de joies se turent, laissant place au noir et au silence tant désiré par tant de chats sur terre. Après tout, ce n'était pas si mal...
Revenir en haut Aller en bas
Akaban
P'tit nouveau
P'tit nouveau


Messages : 6
Date d'inscription : 17/07/2013

MessageSujet: Re: (L1) La parade des tributs !   Ven 13 Sep - 19:09

J'avais travaillé durant des jours entiers pour cette parade. En fait, je ne supportait pas le petit, Nuage de Pluie. Ce n'était qu'un peureux qui n'arriverait à rien... Et qui mourrait certainement parmi les premiers. La femelle, en revanche... Elle était têtue, mais elle avait l'âme d'une battante, d'une survivante. C'était elle qu'il fallait mettre en valeur... C'est avec cette idée en tête que j'avais conçu les costumes et le char.

Je réveillai donc mes tributs angoissé sans douceur, trop pressé par les préparatifs. Les stylistes maquillèrent longuement Nuage de Pluie et Oeil de Lynx, et, lorsque, transformés, ils arrivèrent au niveau du char, je souris :

Parfait. N'hésitez pas à leur donner du spectacle, c'est ce qu'ils veulent. Voilà, montez sur le char et mettez leur-en plein la vue, en bref faites vous aimer, c'est le principal pour survivre.

Les tributs montèrent donc sur le char, leur pelage teint de noire couvert de petites étoiles bleues. A l'arrière, des feux d'artifice furent lancés et explosèrent dans le ciel, le couvrant d'une fumée noire volatile. Puis, sur ce ciel à présent assombri, des éclats bleu pâle s'éparpillèrent, éblouissant le clan Suprême. A eux de jouer à présent...
Revenir en haut Aller en bas
Teissi
P'tit nouveau
P'tit nouveau
avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 20/09/2013

MessageSujet: Re: (L1) La parade des tributs !   Jeu 26 Sep - 20:40

Museau de Pluie et Nuage de Rose... Je ne parvenais pas à m'habituer au fait que ces deux là seraient bientôt morts. Je me consolait en me disant qu'il y avait encore de l'espoir, même faible... Cet espoir, je devais l'entretenir chez eux, y croire de toutes mes forces pour que mes tributs y croient... Et pour ça, rien de mieux qu'un sourire resplendissant et à toute épreuve, u sourire communicatif et lumineux, quoi de mieux pour réchauffer les coeurs terrifiés ? Et pour la parade, j'avais préparé de quoi éblouir le clan Suprême...
Je m'étais levée ce matin avec une force inouïe, un courage incroyable, une détermination, la volonté inébranlable de faire survivre un de mes tributs ! J'avais participé à tous les préparatifs de la parade, vérifiant le moindre détail, expliquant le déroulement complet à Museau de Pluie et Nuage de Rose. Tout allait être parfait ! J'attendais avec impatience le tour du Torrent Etoilé d'entrer en scène...
Enfin, à nous ! Je m'approchai du char parcouru de cascades qui éclaboussaient des étincelles bleues sur les tributs. Derrière, une fontaine ainsi qu'un jeu de lumière attiraient l'attention sur mes protégés, habillés de blanc. Les reflets des bandes bleues sur leur fourrure faisait penser à une multitude de rivières, et leurs yeux, teintés eux aussi d'une couleur d'eau, resplendissaient. Je m'approchai d'eux.

- Tout est parfait, vous êtes magnifiques. C'est à vous !

Et je les regardai passer sous les acclamations de la foule, folle de joie. J'avais tant travaillé ! Pourvu que tout se passe bien !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Helwyn
P'tit nouveau
P'tit nouveau
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 13/07/2013

MessageSujet: Re: (L1) La parade des tributs !   Sam 28 Sep - 19:20

Enfin, à nous !
Depuis des jours, je ne faisais que travailler sur cette parade. Je consacrais ma vie entière à mes tributs, dans l'espoir d'en sauver un au moins, qu'il vienne sauver notre clan de la famine, qu'il revienne en héros.. Un espoir insensé que, pourtant, je refusais d'abandonner. Peut-être valait-il mieux pour ma santé mentale que je garde ces illusions, au risque de souffrir plus tard...
Et enfin, voilà notre tour. Mes tributs, donc le pelage blanc brillait, comme sous l'effet de la rosée, étaient nerveux. Leurs yeux, teintés pour l'occasion, resplendissaient d'un éclat bleuté, surnaturel. Je les conduisis jusqu'à leur char, formé d'un nuage gris pâle, etouré de petites étoiles bleues. Le les fis monter, c'était magnifique.

A vous de jouer, leur soufflai-je

Et ils s'avancèrent vers la scène. Je les regardai avec un sourire, sachant ce qui allait arriver...
Le cher s'éclaira soudain. Une énorme flamme bleue était apparue autour des tributs, brillant de mille feux. Le nuage s'évapora lentement, pour laisser la flamme de l'espoir englober les deux fiers guerriers. Le public, ébloui, ne put que regarder ces deux créatures surnaturelles qui passaient devant eux, hurlant et acclamant Plume de Nuit et Etoile Courageuse...
Revenir en haut Aller en bas
Museau de Pluie
Je prends mes marques
Je prends mes marques
avatar

Surnom : Quelque part dans les bois, à t'entendre derrière moi...
Messages : 69
Date d'inscription : 22/04/2013

Votre chat
Âge du félin: 15 lunes
Barre de vie:
200/200  (200/200)
Hunger Games:

MessageSujet: Re: (L1) La parade des tributs !   Dim 1 Déc - 12:12

Le moment était enfin arrivé. Le moment de nous montrer à tous, de leur prouver que nous ne sommes pas des gringalets peureux. Mais comment prouver que nous ne sommes pas des bons à rien habillés comme des poupées ? Mon costume me collait au pelage et cette sensation d'être enfermé m'était inconnue et très désagréable. Nuage de Rose resplendissait et ses yeux me faisait tourner la tête. Les reflets bleus que Teissi avait mit dans mes propres iris me faisait pleurer. Je détestait le Clan Suprême, leur manie de se déguiser, de renoncer à leurs apparences de chat. Ce n'était pas des félins, mais des monstres. Ils m'avaient enlevé à l'être le plus cher pour moi. Celle que mon cœur avait choisi. Bien que notre amour était impossible. Peut être était-ce ça qui me faisait l'aimer encore plus ? Ou peut être que ce n'était qu'un obstacle entre nous, un signe. Un signe de quoi ? Si seulement je le savais. Notre coach nous fît monter sur le char qui semblait cracher des paillettes et nous souffla avant de partir:

- Tout est parfait, vous êtes magnifiques. C'est à vous !

Était-ce pour nous rassurer nous ou pour se rassurer elle même ? Même moi je ne le savais. Mais je me posais trop de questions et le char avait déjà commencé son chemin à travers le long sentier de notre mort. J'entendais le Clan Suprême crier à qui perdrait ou survivrait. C'était le seul moment de se racheter, de se racheter d'avoir penser tant de choses horribles sur ce Clan de malheur. Alors que nous entrons en piste, je sourit comme un forcené et tâche de me tenir droit et la tête haute. Ce Clan m'horripiles, alors autant lui montrer. Je tente alors de descendre du char et y parvient sans trop de difficulté. Une fois le pieds à terre, je crie aussi fort que je le peux:

-C'est moi ! Moi qui gagnerais ! Et vous n'y pourrais rien !!

J'ai à peine finit ma phrase que je vois déjà des gardes foncer droit sur moi. Je cours alors après mon char et saute dessus avec agilité. Une bonne chose de faite !

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://lgdc-hunger-games.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (L1) La parade des tributs !   

Revenir en haut Aller en bas
 
(L1) La parade des tributs !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (L1) La parade des tributs !
» Normandie Parade 911-2011. Deauville (14).
» Ice Parade
» Départ des voiliers de Toulon pour la parade.
» Les interviews des Tributs.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LGDC Hunger Games ::  :: Archives. :: Archives RPG.-
Sauter vers: