Forum LGDC version Hunger Games.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Ce forum ci est fermé, mes chatons ! Retrouvez la V2 de LGDC HG ici, avec un staff au grand complet !

Partagez | 
 

 Hymaeda

Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu
Chat actif
Chat actif
avatar

Messages : 227
Date d'inscription : 07/09/2013

MessageSujet: Hymaeda   Mer 30 Oct - 18:08


Hymaeda



Fiche du personnage
Nom : Petit Hymne ; Nuage d'Hymne ; Hymne de la Victoire ; Hymaeda .
Âge (en lune) : Cinquante deux lunes.
Sexe : Femelle.
Rang : Coach.
Clan : Suprême, anciennement Clan des Rêves Pâles.


Je suis ce que je suis
Ton caractere (5 lignes minimum) :
Il y a eu Nuage d’Hymne et Hymaeda.  

Nuage d’Hymne, elle, était joyeuse, insouciance, gentille, une adorable petite boule de poil aimant rendre service, adorant aider et parler. Elle était intelligente, mais peut être s’en tenait-elle trop à ce qu’on lui disait ? Elle n’était pas curieuse et ne cherchait jamais à en apprendre plus. Peut être un peu sévère quand on enfreignait les ordres ou règles, elle était cependant volontaire et énergique. Lors des entraînements, elle était méticuleuse, prenant un soin fou à imiter parfaitement les postures, à respecter les consignes et réussir les exercices. Sensible et généreuse, cette apprentie aimait sa vie, et n’aurait jamais fait de mal aux autres.
Mais tout à changé avec les Hunger Games.
J’ai dus m’adapter. J’étais jeune, et c’était trop tôt pour moi. Mais j’ai due le faire. Pour survivre. Chaque jour était une épreuve, chaque nuit un supplice, l’angoisse n’allant que croissant. J’ai finis par devenir « Hymaeda » avant de l’être. Mon état d’esprit, mon physique, j’étais presque elle avant de gagner les Hunger Games. Vite, j’étais plus adulte, mon endurance et ma rapidité étant amélioré, ainsi que ce que j’apprenais sur le tas, des positions de chasses ou de combats, des informations sur les plantes, etc.. J’étais changé de l’intérieur, et en profondeur. Plus lucide et intelligente, détachée lorsque je donnais la mort, plus rien de me répugnais. J’étais prête à tout pour vivre. Je suis habitué à ce que je suis devenue, et me préfère maintenant à avant, petite chatte mielleuse que j’avais été. Je comprends mieux à cette presque absence de compassion que les tueurs peuvent avoir.

Ton physique (5 lignes minimum) : 
Regardez bien cette chatte. Quel est le premier sentiment qui peut vous venir à l’esprit en la regardant ? De la sévérité ? Une expression pas très avenante ? Oui, c’est peut être un peu des deux, d’ailleurs. Maintenant, pensez qu’elle vient du clan Suprême. Quoi, vous n’y croyez pas ? Mais voyons, regardez son pelage ! Vous le trouvez bien naturel ? Ignares ! Regardez moi ça de plus près ! Ah bah voilà. Vous avez bien sûr remarqué ces teintes entre le rose et le rouge, sur son pelage, d’un air de paillettes, comme si, en la touchant, on retrouverait la texture étrange de ces dernières. Ensuite, vous avez bien dut voir quelques étranges cicatrices, sur son front. Oui, celles qui sont aussi rouge que le sang, et bien en fait, ce sont des tatouages. Ah, on cerne mieux le côté clan Suprême ? Regardez aussi, son oreille droite.. Oui, elle est bien bleue ! C’est bien, vous progressez vite.
Désormais, laissez moi poursuivre seul, les autres détails sont surement trop subtils pour vous. Un œil avisé remarquera, dans le cou de cette chatte, une marque sombre. Un « H ». Brûlure, tatouage ? Nous ne savons pas, Hymaeda n’en a jamais parlé. Ensuite, ces yeux. Ils sont verrons de nature, du moins c’est ce qu’elle a toujours clamé haut et fort, celui de gauche est vert, l’autre doré. Passons à la silhouette. Ces pattes sont musclées, on le voit à chacun de ses mouvements, quand ces muscles roulent sous son épaisse fourrure. Sa carrure est imposante, en même temps, elle est revenue des Hunger Games ! Elle vous regardera en face, sans ciller. On peut croire que son expression est de l’indifférence, mais au fond, ce n’est pas ça. Cette chatte est juste plus complexe qu’on ne peut le croire à première vue.


Un chat n'est rien sans son passé
Ton histoire (voir nombre de lignes à la fin du sujet) :
On peut dire que j’ai changé. Beaucoup. A cause d’un événement, que, je pense, vous aurez deviné. Les Hunger Games. Quand j’ai été appelée à y participer, je n’étais qu’une apprentie, au beau milieu de son apprentissage, avec un mentor et une famille. Je me souviens bien de la chatte, à la voix aiguë et à l’air niais et futile qui déclara, en rigolant ;
«  - Nuage d’Hymne ! »
Ma mère eu une expression horrifiée que je ne lui avais jamais vue. Les précédents Hunger Games, ma tante m’avait remplacée. Elle était morte pour moi. Maintenant, personne ne pourrait me secourir. C’est là que l’ampleur de la chose me frappa. J’allais mourir, c’était obligé. Le sourire du présentateur me fit froid dans le dos. A croire qu’il se délectait de tout ça. Non, pas à croire, il se délectait vraiment de ça. Sinon, pourquoi maintenir les Hunger Games ? C’était bien lui le président, non ? En tout cas, quand je fus arrachée à ma famille, j’avais encore les proportions d’une apprentie, ma croissance n’étant pas finie. J’étais joyeuse et insouciante, quoique méticuleuse et parfois sévère. Il est vrai que j’avais une drôle de vision des choses, parfois, mais on ne m’en blâmait pas. J’étais gentille et obéissante, alors pourquoi chercher à me changer ? Je n’aurais jamais de réponse à ça. Lorsque les jeux commencèrent, je dus m’adapter. J’étais une proie facile, et on pensait que je serais vite tuée, que d’autres se chargeraient de moi, donc on ne me donna pas beaucoup d’importance. On aurait dut. Je n’aurais jamais pensé pouvoir m’adapter aussi facilement. Mon esprit commençait enfin à démarrer, j’y trouvais des plans, des idées et une intelligence, une lucidité que je n’avais jamais trouvée. Devant la mort, je dégainais tout mon arsenal, jusqu’alors caché. Sans pour autant dire que j’étais une tueuse née, je me débrouillais plutôt bien, finalement. Ces lunes de sang eurent raison de moi, et je m’endurcissais. La « Petite Bouille » devenait « La Bouille de Sang ». Au bout de plusieurs lunes de lutte, j’étais métamorphosée. Mes muscles c’étaient développés, ainsi que mes techniques de combats et de chasses. J’avais maintenant l’allure et la carrure d’une guerrière. Mon regard était dur et froid, et je tuais maintenant sans remords, n’ayant jamais eu de scrupules à affronter. J’avais dus grandir vite pour survivre, trop vite, je me montrais impitoyable avec la vie. Un jour, alors que je faisais le tour de mon secteur, en quête de nourriture, je tombais sur un autre chat. C’était un mâle, un jeune guerrier, qui avait eu de la chance jusqu’à présent, il était encore en vie. Il était plus vieux que moi, et ne le paraissais pas. En me voyant, il voulut reculer, et sa patte glissa, il bascula presque dans le vide, se retenant à une branche. J’aurais voulue l’aider, dans d’autres circonstances. Là, je ne devais pas. Lui tournant le dos, je le condamnais. Cet acte condamna ma mère et mon frère, qui furent tués par la famille du chat. Ce fut un nouveau déclic pour moi. Mon cœur se rembourra de pierre, et j’adoptais l’humour noir, ainsi que l’ironie. Après quelques temps où je m’étais décidé à faire cesser cette mascarade –le temps s’écoulait, et je laissais vivre les autres de trop, ils se faisaient des idées, ce n’était pas bien-, tous s’accéléra, les quelques survivants ne le restèrent pas longtemps, et je gagnais les Hunger Games.
J’étais désormais Hymne de la Victoire.
On me proposa de repartir dans mon clan, ou d’aller dans le clan suprême. Le choix fut vite fait. Je préférais rester avec des chats étranges, avec l’air peu intelligents, des êtres gâtés et naïfs, que de retourner dans mon clan, sans ma famille. Leur absence m’aurait hantée, aurait été trop flagrante. Je m’exilais donc loin, dans cette capitale d’artifice et d’apparence. Là-bas je changeais de nom, je devenais alors Hymaeda. Mon physique changea aussi, pour entrer dans les « codes ». Je choisie de devenir Coach pour les chats de mon clan. Moi, j’avais été jetée dans l’arène, sans rien, eux, ils m’auraient, moi. L’hymne qui les poussera le plus loin possible, peut être jusqu’à la victoire, était-ce moi ?




Bon, derrière l'écran c'est autre chose
DC d'Etoile Naissante

© codage by Lou'
Revenir en haut Aller en bas
 
Hymaeda
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LGDC Hunger Games ::  :: Journaux des personnages :: Clan Suprême-
Sauter vers: